Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconActualités
line break icon

Birmanie : « Les églises dans la ligne de mire des militaires »

WEB2-MYANMAR-BIRMANIE-AFP-000_92T6VU.jpg

AFP

Manifestations à Naypyidaw, (Birmanie) contre le coup de force militaire. Février 2021.

Lauriane Vofo Kana - Publié le 09/06/21 - Mis à jour le 09/06/21

Une cinquième église a subi les bombardements de l’armée birmane dimanche 6 juin, portant à six le nombre d'édifices catholiques ciblées depuis le début du conflit, il y a quatre mois.

Des déplacés par milliers et des villages pilonnés. L’état de Kayah, dans l’est de la Birmanie, est depuis plusieurs semaines le théâtre d’affrontements violents entre l’armée birmane et des groupes de défense populaire opposés au régime. Lundi 6 juin, les soldats ont attaqué l’église Notre-Dame-de-la-Paix du diocèse de Loikaw sans faire de blessés selon un prêtre de la paroisse.

La zone frontalière de la Thaïlande où les combats font rage abrite le plus grand nombre de chrétiens du pays. Le vicaire général du diocèse regrette auprès de l’agence Fides que les chrétiens et leurs lieux de culte soient l’objet de tant d’attaques. « Toutes les communautés religieuses du diocèse donnent refuge et aident les civils dans leurs églises et bâtiments respectifs. Mais les églises sont dans la ligne de mire des militaires », déplore le père Celso Ba Shwe.

Intercession et crises

En effet, le mouvement de désobéissance civile né après le coup d’état du 1er févier est durement réprimé par l’armée. Le besoin urgent de sécurité et de nourriture pousse les familles à fuir après la destruction de leurs maisons. Et sur place, les églises continuent tant bien que mal à servir les besoins spirituels et matériels des populations.

Dans une lettre pastorale, le prêtre birman invite les fidèles « à se tourner vers la Vierge Marie et à réciter le Rosaire tous les soirs à 19 heures pour la paix et le retour de la stabilité. » Le pape François avait enjoint l’Église universelle de porter dans la prière la Birmanie et la Terre sainte. À la crise sociale et politique c’est une crise économique qui risque de s’ajouter.

Tags:
birmanieconflit

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement