Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Birmanie : « Les églises dans la ligne de mire des militaires »

WEB2-MYANMAR-BIRMANIE-AFP-000_92T6VU.jpg

AFP

Manifestations à Naypyidaw, (Birmanie) contre le coup de force militaire. Février 2021.

Lauriane Vofo Kana - publié le 09/06/21

Une cinquième église a subi les bombardements de l’armée birmane dimanche 6 juin, portant à six le nombre d'édifices catholiques ciblées depuis le début du conflit, il y a quatre mois.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Des déplacés par milliers et des villages pilonnés. L’état de Kayah, dans l’est de la Birmanie, est depuis plusieurs semaines le théâtre d’affrontements violents entre l’armée birmane et des groupes de défense populaire opposés au régime. Lundi 6 juin, les soldats ont attaqué l’église Notre-Dame-de-la-Paix du diocèse de Loikaw sans faire de blessés selon un prêtre de la paroisse.

La zone frontalière de la Thaïlande où les combats font rage abrite le plus grand nombre de chrétiens du pays. Le vicaire général du diocèse regrette auprès de l’agence Fides que les chrétiens et leurs lieux de culte soient l’objet de tant d’attaques. « Toutes les communautés religieuses du diocèse donnent refuge et aident les civils dans leurs églises et bâtiments respectifs. Mais les églises sont dans la ligne de mire des militaires », déplore le père Celso Ba Shwe.

Intercession et crises

En effet, le mouvement de désobéissance civile né après le coup d’état du 1er févier est durement réprimé par l’armée. Le besoin urgent de sécurité et de nourriture pousse les familles à fuir après la destruction de leurs maisons. Et sur place, les églises continuent tant bien que mal à servir les besoins spirituels et matériels des populations.

Dans une lettre pastorale, le prêtre birman invite les fidèles « à se tourner vers la Vierge Marie et à réciter le Rosaire tous les soirs à 19 heures pour la paix et le retour de la stabilité. » Le pape François avait enjoint l’Église universelle de porter dans la prière la Birmanie et la Terre sainte. À la crise sociale et politique c’est une crise économique qui risque de s’ajouter.

Tags:
BirmanieGuerre
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement