Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Bioéthique : ces députés cloués au pilori pour leurs convictions

WEB2-ASSEMBLEE NATIONALE-AFP-000_92K8ZG.jpg

Ludovic MARIN / AFP

L'Assemblée nationale

Agnès Pinard Legry - publié le 08/06/21

Tandis que le projet de loi bioéthique est de retour à l’Assemblée nationale pour une troisième dernière lecture, plusieurs médias n’ont pas hésité à tancer les députés s’opposant au texte.

Défendre ses convictions est-ce de l’obstruction ? La question se pose à la lecture d’un article du Monde publié le 7 juin et intitulé « PMA, fin de vie ou IVG : à l’Assemblée nationale, les champions de l’obstruction« . D’après le quotidien ces « champions de l’obstruction » ne sont autres que quelques députés Les Républicains opposés à différents textes de loi dont le projet de loi bioéthique, qui ouvre notamment la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, actuellement débattu pour la troisième et dernière fois dans l’hémicycle. « Toujours les mêmes qui empêchent les avancées sociétales », s’est empressé de partager sur Twitter Jean-Luc Romero-Michel, adjoint à la maire de Paris.

Qu’ont donc fait ces députés « ultraconservateurs », dont font partie Xavier Breton, Patrick Hetzel, Jean Marc Le Fur ou encore Anne-Laure Blin, pour mériter ce titre de « champions de l’obstruction » ? Ils ont tout simplement utilisé le droit d’amendement. Garanti par l’article 44 de la Constitution de 1958, le droit d’amendement est la forme d’expression principale du droit d’initiative des députés. Les parlementaires ont le droit de proposer des modifications à un texte, que ce soit un projet de loi, une proposition de loi ou une résolution.

Droit d’amendement, garant de la démocratie

Ce droit d’amendement fait partie des techniques et outils parlementaires à la disposition des sénateurs et députés afin que la démocratie puisse s’exercer. Et sur des sujets aussi fondamentaux que l’ouverture de la PMA à toutes les femmes ou encore la réforme de la filiation en France, user de ce droit pour faire entendre sa voix – d’autant plus lorsque l’on est élu pour cela – semble assez éloigné d’une quelconque obstruction et se rapproche plutôt d’une contribution au débat public… et à la démocratie.

Tags:
Assemblée nationaleBioéthiquedemocratie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement