Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 19 juin |
Saint Jude
home iconSpiritualité
line break icon

Neuvaine pour demander les grâces liées à la maternité : la joie (jour 6)

Vectorium I Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 26/05/21

Aleteia propose à toutes les mères de méditer sur le don de la maternité et d’unir leurs prières, du samedi 22 mai au dimanche 30 mai 2021, jour de la fête des mères, afin de demander au Seigneur les grâces nécessaires pour être une mère aimante et confiante. Aujourd’hui, demandons la joie. (6/9)

1PRIÈRE INTRODUCTIVE DE LA NEUVAINE

Seigneur,

Donne-moi Tes yeux pour Te voir en mes enfants,

Ton cœur pour les aimer,

et Ta douceur pour les aider à grandir.

Donne-moi Ta sagesse pour les conseiller

et Ta force pour les laisser partir quand il le faudra.

Amen.

(Prière tirée du livret de la Prière des mères)

2SIXIEME JOUR : DEMANDONS AU SEIGNEUR LA JOIE

« Soyez toujours dans la joie », exhorte, à plusieurs reprises saint Paul. Cependant, comment « entrer dans ce fleuve de joie », comme y invite le pape François, lorsque les nuits sont hachées, les journées épuisantes, les soucis omniprésents ? Une des clés réside sans doute dans le livre de Néhémie : « Ne vous affligez pas : la joie du Seigneur est votre rempart ! » (Ne 8, 10). En effet, si notre joie demeure en Dieu, si elle ne dépend plus des circonstances fluctuantes de notre quotidien, alors la joie est possible envers et contre tout.

Cependant, elle « n’est pas une chose que l’on achète ou que je peux faire avec un effort », précisait le Pape à l’occasion d’une méditation à la chapelle de la maison sainte Marthe en mai 2018. Elle est un fruit de l’Esprit Saint, et naît de deux élans : le souvenir de notre salut par le Christ sauveur et l’espérance que Dieu nous donne. « Si nous oublions ce qu’a fait le Seigneur pour nous, nous donner la vie, nous régénérer, et si nous ne regardons pas ce qui nous attend, la rencontre avec Jésus Christ, si nous n’avons pas de mémoire, nous n’avons pas d’espérance, nous ne pouvons pas avoir la joie », souligne le saint Père.

3MÉDITATION

« L’Évangile invite avec insistance à la joie. Quelques exemples suffisent : « Réjouis-toi » est le salut de l’ange à Marie (Lc 1, 28). La visite de Marie à Élisabeth fait en sorte que Jean tressaille de joie dans le sein de sa mère (Lc 1, 41). Dans son cantique, Marie proclame : « Mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur » (Lc 1, 47). Quand Jésus commence son ministère, Jean s’exclame : « Telle est ma joie, et elle est complète » (Jn 3, 29). Jésus lui-même « tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit-Saint » (Lc 10, 21). (…)

Il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques. Cependant, je reconnais que la joie ne se vit pas de la même façon à toutes les étapes et dans toutes les circonstances de la vie, parfois très dure. Elle s’adapte et se transforme, et elle demeure toujours au moins comme un rayon de lumière qui naît de la certitude personnelle d’être infiniment aimé, au-delà de tout. Je comprends les personnes qui deviennent tristes à cause des graves difficultés qu’elles doivent supporter, cependant peu à peu, il faut permettre à la joie de la foi de commencer à s’éveiller, comme une confiance secrète mais ferme, même au milieu des pires soucis (…).

Je peux dire que les joies les plus belles et les plus spontanées que j’ai vues au cours de ma vie sont celles de personnes très pauvres qui ont peu de choses auxquelles s’accrocher. Je me souviens aussi de la joie authentique de ceux qui, même dans de grands engagements professionnels, ont su garder un cœur croyant, généreux et simple. De diverses manières, ces joies puisent à la source de l’amour toujours plus grand de Dieu qui s’est manifesté en Jésus Christ. »

(Extrait de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, Pape François)

Demandons au Seigneur la joie.

4PRIÈRE

Tu as mis dans mon cœur

la joie d’être vivant,

joie de chanter,

joie de danser pour toi,

avec les anges,

avec les saints.

Oui, tu es le Dieu de ma joie.

(Prière tirée de L’Evangile des parents, Mame)

5PRIÈRE FINALE DE LA NEUVAINE

Seigneur, nous te rendons grâce pour le don de la maternité.

C’est une vocation si grande et sacrée.

Seigneur, nous oublions souvent combien Tu nous fais confiance en déposant Tes enfants si précieux entre nos mains.

Aide-nous à toujours apprécier l’importance d’être mère.

Amen.

(Prière tirée du livret de la Prière des mères)

Si vous souhaitez unir votre prière à celle d’autres mères, inscrivez-vous dans la communauté de prière “Neuvaine pour demander les grâces liées à la maternité” sur le site Hozana. La neuvaine vous sera envoyée sur votre boîte mail tous les jours pendant neuf jours à partir du dimanche 30 mai 2021, jour de la fête des mères.

Tags:
maternitémèreneuvaine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement