Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Cultiver les dons de l’Esprit saint au quotidien : le don de piété

shutterstock_1272110437.jpg

DODOMO I Shutterstock

Isabelle du Ché - publié le 21/05/21

Tous les jours jusqu’à la Pentecôte, Aleteia propose de découvrir un don de l’Esprit saint et invite à le mettre en pratique dans la vie quotidienne. Aujourd’hui, le don de piété. (6/7)


Le don de piété nous permet d’être en lien profond avec Dieu. « Le don de piété aide les baptisés à reconnaître Dieu comme père »,  indique Pascal Fagniez, prêtre de la communauté de l’Emmanuel. Nous avons souvent une idée précise de Dieu créateur et sauveur, mais il nous est plus difficile d’imaginer cet être tellement grand – voire lointain – comme notre père. Et pourtant, c’est ce que nous accorde l’Esprit de piété : une attitude filiale qui fait de chacun des baptisés un enfant de Dieu. 

« Comme pour un enfant envers ses parents, une attitude de respect du chrétien envers Dieu se construit », poursuit le père Pascal, vicaire en région toulousaine. Une relation de confiance et de tendresse s’établit entre les enfants et leur Père. En découlent « une proximité filiale avec Dieu, une capacité de le prier avec amour et simplicité », précise le pape François. « Ce lien de filiation donne un sens à toute notre vie et nous maintient solides, en communion avec Lui, également dans les moments les plus difficiles ». 

Rappelons-nous la magnifique prière d’abandon de saint Augustin, « Mon Père je m’abandonne à vous ». Dans un élan d’amour et de reconnaissance, le saint reconnaît cette relation filiale : « car Vous êtes mon Père ». 

Paternité, mode d’emploi

Afin d’entrer dans cette relation père-fils avec Dieu, invoquons l’Esprit de piété. « Ne cherchons pas à accueillir cette relation par notre volonté », recommande le prêtre toulousain. C’est un don gratuit à recevoir. Prenons notre Bible et lisons les passages dans lesquels Dieu se révèle comme Père : la transfiguration de Jésus, son baptême. « Celui-ci est mon fils bien aimé en qui j’ai mis tout mon amour ». 

N’hésitons pas non plus à faire mémoire des figures paternelles qui nous ont marquées : un parent, une marraine, un grand-père, un prêtre ou un éducateur. Pour le père Fagniez, « nous avons, d’une manière ou d’une autre, fait l’expérience de quelqu’un qui s’est penché sur nous, nous a élevés ». Cette relecture nous dispose à la gratitude, à la louange.

Avec nos frères et sœurs

Puisque nous sommes enfants d’un même Père, notre relation aux autres s’en trouve enrichie. Comme le don de piété nous fait grandir dans l’amour de Dieu, il nous fait croître dans la communion avec nos frères. Nous sommes alors capables de nous « réjouir avec qui est dans la joie, de pleurer avec qui pleure, d’être proche de qui est seul ou angoissé, de corriger qui est dans l’erreur, de consoler qui est affligé, d’accueillir et de secourir qui est dans le besoin », ajoute le pape François. L’Esprit de piété nous apporte la douceur dont le monde a tant besoin.

Tags:
Esprit saintMécénat
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement