Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 19 juin |
Saint Jude
home iconArt & Voyages
line break icon

Les objets liturgiques (5/6): les vases aux saintes huiles

Pascal Deloche / GODONG

Sophie Roubertie - Publié le 15/05/21

Le saint chrême est l'huile sainte la plus connue des catholique. Il n’est cependant pas la seule utilisée pour la liturgie. Les saintes huiles et leurs contenants, qui sont moins fréquemment visibles dans la célébration des sacrements, sont assez méconnus. Découvrons-les…

L’onction d’huile est utilisée dans la bible comme rite de consécration à Dieu, pour les prêtres, puis pour les rois. Jésus est ainsi l’oint du Seigneur. Dans la liturgie catholique, trois huiles sont consacrées lors de la messe chrismale, célébrées par l’évêque dans chaque diocèse au cours de la semaine sainte : le saint chrême, utilisé lors des baptêmes, confirmations et ordinations, ainsi que pour la consécration d’objets de culte, l’huile des malades, utilisée au cours du sacrement des malades, et l’huile des catéchumènes.

Le saint chrême est un mélange d’huile d’olive et de baume, qui reçoit une consécration solennelle, les deux autres sont des huiles d’olive pure, qui sont bénies. Ces huiles sont conservées dans des récipients spéciaux, qui peuvent être munis d’un coton. Un coffre, ou une armoire, peuvent recevoir d’un à trois flacons, suivant les usages prévus (en particulier si le prêtre doit aller visiter un malade). Le coffret peut être compartimenté, ou contenir une plaque perforée pour maintenir les vases.

Les plus beaux coffrets du Moyen-Âge qui nous sont parvenus sont décorés d’émaux. Plus tard, on leur apporte le même soin en déclinant un véritable savoir-faire. Comme ici avec ce coffret en argent du XVIIe siècle, appartenant au trésor de Saint-Jean-du-Doigt. Il prend la forme d’une petite église. Les trois vases, aussi en argent, sont identiques.

Coffret aux saintes huiles en argent de Saint-Jean-du-Doigt.

Ce chrismatoire allemand en argent doré de 1636 est constitué de trois compartiments sculptés surmontés d’une croix.

Ces pièces montrées ci-dessus sont exceptionnelles, et conservées dans des musées. Aujourd’hui, ce sont des contenants plus simples qui sont habituellement utilisées dans les paroisses et les diocèses, mais l’essentiel demeure : l’huile, appliquée par le prêtre ou l’évêque, et qui pénètre, comme signe de la consécration à Dieu.

Tags:
ArtsliturgieMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
2
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
5
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
6
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
7
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement