Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le pape François demande de prier pour une finance au service de l’homme

Pape François - publié le 04/05/21

Dans son intention de prière pour le mois de mai, le pape François appelle à un monde de la finance plus soucieux des personnes. "La spéculation financière doit être strictement réglementée", insiste-t-il.

“Que la finance soit un instrument de service, un instrument au service des gens et de la maison commune !”, exhorte le pape François dans son message mensuel diffusé par le Réseau mondial de Prière du pape, ce mardi 4 mai.

Dans l’esprit de sa lettre adressée début avril aux participants d’une rencontre organisée par le FMI et la Banque mondiale, le pape François s’inquiète du décalage entre l’économie réelle et les marchés financiers qui “n’ont jamais été aussi hypertrophiques qu’aujourd’hui”. “Comme le monde de la grande finance est loin de la vie de la plupart des gens !”, déplore-t-il, jugeant cette situation insoutenable, voire dangereuse.

Pour une meilleur régulation des marchés

Pour l’évêque de Rome, il est encore temps d’entamer un processus de changement mondial pour mettre en œuvre une économie différente, “plus équitable, plus inclusive et durable, qui ne laisse personne de côté”. Il demande alors à chacun de prier pour que les dirigeants financiers travaillent avec les gouvernements, pour que les marchés financiers puissent être régulés et pour que les citoyens en danger soient protégés.

Pour le Père Frédéric Fornos, le directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape, “cette intention de prière doit être comprise dans le contexte de la crise que nous vivons et qui a mis en évidence la grande inégalité qui existe dans le monde”.

Infographie-TPV-5-2021-FR-Le-monde-de-la-finance.jpg

Le réseau, qui diffuse chaque mois une intention de prière du pape, accompagne cette vidéo de mai de quelques chiffres. Ainsi, 250 millions de personnes dans les pays en développement font face à une pauvreté absolue. La pandémie a très fortement touché l’économie puisque le PIB mondial a subi sa plus forte baisse depuis la seconde Guerre mondiale. Pourtant, indique encore l’œuvre pontificale, le nombre de milliardaires est aujourd’hui de 2755, soit 660 de plus qu’avant la pandémie.

Tags:
ArgentFinancesPape FrançoisPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement