Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

De là-haut, Thomas Pesquet partagera à nouveau des photos de la Planète bleue

THOMAS PESQUET

Facebook I Dans les yeux de Thomas Pesquet

Timothée Dhellemmes - publié le 22/04/21

L'astronaute français Thomas Pesquet doit s'envoler ce vendredi pour sa deuxième mission dans l’espace. Lors de la première, en 2017, il avait émerveillé les internautes en partageant de splendides photos de la Planète bleue. Il a promis d’« essayer » d’en envoyer à nouveau.

“C’est comme un bateau, il y a un seul maître à bord après Dieu…”, soufflait Thomas Pesquet en conférence de presse, le 16 mars dernier, près d’un mois avant de s’envoler pour sa deuxième mission dans l’espace, à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Pour cette mission organisée par la Nasa et SpaceX, l’astronaute français de 42 ans est chargé de mettre en œuvre une douzaine d’expériences scientifiques préparées par le Centre national d’études spatiales (CNES). Il doit par exemple participer au développement d’une “pince” acoustique, pour piéger à distance les particules.

De voir la planète, sa fragilité, de prendre du recul, cela permet d’apprécier cette fragilité-là.

Lors de son premier séjour à bord de l’ISS, entre novembre 2016 et juin 2017, Thomas Pesquet s’était illustré en publiant sur les réseaux sociaux d’impressionnants clichés de la planète la Planète bleue. “De voir la planète, sa fragilité, de prendre du recul, cela permet d’apprécier cette fragilité-là (…). On n’a pas conscience à quel point l’atmosphère, c’est mince, à quel point on est capable d’abîmer la planète”, avait-il alors confié à l’AFP. L’astronaute avait par exemple montré des photos du Mont-Saint-Michel, des côtes bretonnes, ou encore d’aurores boréales.

Objectif : le Machu Picchu

Ce vendredi 22 avril, Thomas Pasquet doit à nouveau décoller vers l’espace, depuis Cap Canaveral, en Floride, à bord de la capsule Crew Dragon de Space X. Direction : la Station spatiale internationale, à 400 kilomètres de la Terre. Le départ est prévu à 11h49, heure française. Comme la première fois, Thomas Pesquet a promis qu’il allait “essayer” de partager sa mission à travers de nouvelles photos. “Mais c’est vrai qu’avec le changement de rôle à bord de la station, je serai peut-être encore plus occupé que la dernière fois, déjà que j’avais plutôt tendance à faire ça sur mes heures de sommeil. Je vais essayer parce que je sais que maintenant il y a une attente”, a-t-il déclaré. Avec pour objectif de réussir des photos qu’il n’avait pas pu prendre la première fois, comme le Machu Picchu. “Je me suis mis ça dans un coin de la tête, ce sera mon objectif”.

Tags:
espace
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement