Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconTribunes
line break icon

Écocide, états généraux de la laïcité… où est la cohérence ?

assemblée nationale à Paris

© Thomas SAMSON / AFP

Banc des ministres à l'Assemblée nationale, Paris.

Père Christian Venard - Publié le 19/04/21

Faute d’idées sérieuses, on annonce des états généraux pour lesquels l’abondance de la communication est inversement proportionnelle aux résultats.

Ce dimanche avait pourtant bien débuté. Un beau soleil printanier, quoique frais, léchait déjà les pierres blanches du Périgord, où je goûte un bref repos post-pascal. Réflexe du travail quotidien, il a fallu que j’écoute — certes nettement plus tard que d’habitude ! — les informations. Mal m’en a pris. Alors que la beauté de la campagne avait accompagné celle de la lecture des offices du bréviaire, je me vis soudain plongé de nouveau dans les affres de l’urbain post-moderne aux injonctions sociétales aussi diverses qu’absurdes. Qu’on en juge.

Une laïcité déracinée

Le journal s’ouvrait par l’annonce des « états généraux de la laïcité ». En trois mots seulement le journaliste a réussi à mettre mon esprit en état d’agacement. Cette manie de la classe politique de mettre à toutes les sauces désormais des « états généraux », qui ne sont que de lointaines et très pâles copies de ce que furent sous l’Ancien Régime les vrais États généraux. Faute d’idées sérieuses, faute d’une action politique digne de ce nom, faute de courage, on annonce sans cesse des états généraux, pour lesquels en général, l’abondance de la communication est inversement proportionnelle aux résultats concrets… Et en plus pour s’occuper de la laïcité ! 

Quitte à invoquer les mânes des États généraux, que n’a-t-on alors organisé ceux-ci sur le thème des racines civilisationnelles de ce qui constitue encore le socle de la France : son histoire millénaire ancrée dans sa foi chrétienne ?

La République aux abois sous les coups de boutoir d’un islamisme politique revendicatif, entame, dans un bêlement de moutons menés à l’abattoir, les litanies de sainte Laïcité… Nous voilà sauvés ! Quitte à invoquer les mânes des États généraux, que n’a-t-on alors organisé ceux-ci sur le thème des racines civilisationnelles de ce qui constitue encore le socle de la France : son histoire millénaire ancrée dans sa foi chrétienne ? Ne rêvons pas, une classe politique oublieuse de sa propre histoire ne saurait avoir l’humilité d’inscrire ses pas dans les profondeurs historiques qui ont forgé la patrie. Coup de butoir final : ce projet laïque est confié à un ministre qui défend la sorcellerie 

Le délit d’écocide

Comme une bonne occasion de rire ne vient jamais seule, voilà que le deuxième sujet abordé dans ce journal radiophonique était consacré à la création d’un délit dit « d’écocide ». Non pas que je m’oppose à ce que des pollueurs à grande échelle aient à rendre des comptes. Non pas même qu’il ne faille pas les punir avec sévérité. Mais créer un « écocide » ? Dans le pays qui a inventé le génocide, sous la Révolution française, en organisant méthodiquement, en l’ayant même théorisé, le massacre d’une partie de sa population, les Vendéens, coupables de ne pas adhérer aux idéaux révolutionnaires ! Créer un « écocide », dans un pays qui compte plus de 200.000 avortements par an, dûment remboursés par nos impôts ? Où l’on empêche 200.000 enfants de parvenir à la vie, au seul motif que leur venue dérange ? Un peu de cohérence et de décence, serait-ce trop demander ?

Pendant que la classe politique batifole de lois en lois, d’états généraux en états généraux, de ridicules controverses en mensonges publics éhontés, un peuple souffre, dans l’hébétude de la peur covidienne, ne sachant plus vers qui tourner ses regards. Pour les croyants, l’espoir réside encore et toujours dans la foi au Christ ressuscité que nous venons de fêter, et l’agir dans la prière fervente et fidèle. Mais pour les autres ? La colère gronde. Le désespoir grandit. La violence est désormais omniprésente dans toute la société. Tous les ingrédients de bouleversements majeurs sont réunis.

Tags:
laicite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
6
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement