Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 18 mai |
Saint Eric de Suède
home iconAu quotidien
line break icon

L’EMD, former des futurs managers pour remettre le monde à l’endroit

WEB2-SCHOOL-MANAGEMENT-EMD.jpg

EMD

Agnès Pinard Legry - Publié le 12/04/21

Former les dirigeants et chefs d’entreprise de demain afin qu’ils remettent à l’endroit un monde qui tourne parfois à l’envers, c’est l’objectif visé par l’EMD School of Business à Marseille.

Crise environnementale, accroissement des inégalités, montée de l’individualisme… Si les progrès opérés dans de nombreux domaines ont permis une nette amélioration du niveau de vie, l’humanité semble une nouvelle fois mise à l’épreuve. Des obstacles qu’il ne sera possible de dépasser qu’en donnant à la future génération de managers, les clés pour agir positivement sur le monde, en leur transmettant des valeurs éthiques. 

Ces valeurs, l’EMD , créée en 2007, les a placées au cœur de sa pédagogie. « La formation dispensée s’étale sur cinq ans et constitue un programme pédagogique cohérent et d’une grande richesse », explique à Aleteia Claudia Delgadillo, la directrice adjointe de l’EMD. « Il permet de former des futurs professionnels qui soient à la fois polyvalents, compétents et ayant un sens du management fondé sur des valeurs humaines solides ». Remettre le monde à l’endroit, une belle ambition que partagent beaucoup de jeunes épris de solidarité et de justice. L’EMD veut accompagner ses étudiants dans cette démarche en vue du bien commun. En effet, le monde de l’entreprise et de affaires, contrairement aux idées reçues, peut et doit être imprégné de cet idéal

Concrètement, l’EMD se différencie des autres écoles de management par les matières proposées qui viennent compléter un enseignement classique : pensée contemporaine, structuration de la pensée, sémiologie, anthropologie, éthique, psychologie… « J’apprécie la matière “Structuration de la pensée” parce qu’elle m’a fait très rapidement progresser dans l’organisation de mes idées, en plus d’améliorer mes capacités d’analyse de documents », relève Carla Dehaye, élève en première année. « Dans mes cours, j’essaie de faire réfléchir mes étudiants sur qui ils sont », souligne Blandine Bay, psychologue et intervenante en cours de Psychologie. « Je veux qu’ils se posent des questions, qu’ils soient observateurs, qu’ils sachent écouter. » « Je n’ai pas trouvé dans les autres écoles ce que j’ai trouvé à l’EMD », assure également Henri Merly, étudiant en première année. « La formation éthique, la pédagogie, les professeurs proches de leurs élèves, l’accompagnement avec le tutorat… C’est vraiment ce qui a fait la différence, il y a quelque chose en plus. » 

Un vrai manager est au service de son équipe.

Un supplément d’humanité qui n’enlève rien à l’excellence académique des matières professionnalisantes telles que le marketing stratégique, la finance, le contrôle de gestion ou encore la communication de crise. Enseignant en analyse stratégique à l’EMD, Géraud Parjadis partage pleinement la vision de l’école. « Le premier élément qui m’a intéressé est le fait que l’EMD mette très clairement en exergue le mot « Servir », qui est essentiel : un vrai manager est au service de son équipe, de son client ainsi que de ses actionnaires », détaille-t-il. « Le second élément qui a emporté ma décision de participer au projet éducatif de l’EMD est lorsque j’ai découvert que l’on y enseigne l’éthique et l’anthropologie, qui sont essentiels pour savoir discerner et faire le bien ». « La devise de l’EMD ‘Manager c’est servir’ a pris tout son sens depuis que je manage une équipe chez Mailinblack », reconnaît volontiers Justine Gretten ancienne élève de l’EMD (promo 2017) et responsable communication chez Mailinblack. « Manager, c’est aider son équipe à s’épanouir, à se développer. Le rôle d’un bon manager est de révéler les talents de son équipe. Il faut savoir s’entourer de personnes complémentaires car on apprend des autres et c’est comme cela que l’on grandit ».

Des matières professionnalisantes, humaines mais aussi un encouragement à s’engager dans un projet citoyen. « Servir les autres, c’est se rendre meilleur », rappelle sans cesse le corps enseignant. Les projets “vie de l’école” font ainsi partie intégrante du cursus des étudiants. Accompagnés et évalués pour le projet qu’ils auront repris ou créé, les étudiants choisissent en début d’année de s’engager cinq jours soit dans un projet caritatif soit dans une association qui dynamise la vie de l’école étudiante. Sport, dégustation de vins, football, théâtre… Les associations accueillent près de 100 étudiants à la rentrée. « Dans le cadre du soutien scolaire, auquel 100 enfants sont inscrits, une vingtaine d’étudiants de l’EMD vient régulièrement dans l’année pour accompagner un ou deux enfants, tisser une relation avec eux et les aider à avoir de l’ambition dans leur apprentissage », témoigne Simon de Wailly, coordinateur du patronage La Source.

L’enseignement et le cadre de travail proposé par l’EMD permet à chaque élève de déployer ses ailes et de devenir la meilleure version de soi-même. « Des classes avec un petit effectif, un Learning Center propice à l’étude et aux travaux de groupe grâce aux petites salles, une grande proximité entre les intervenants et les élèves, un système de tutorat qui permet à chaque étudiant d’être accompagné individuellement par un membre de l’équipe pédagogique pour l’aider à développer toutes ses potentialités…Tout est fait pour acquérir une belle façon de vivre et de travailler », résume Jean-Paul Lebreton, responsable du Learning Center de l’EMD. « Nos étudiants, au fil du temps, vont développer les aptitudes requises pour atteindre un haut degré de performance qui leur permettront de relever des défis de tout ordre, tant dans leur vie personnelle que professionnelle ».

Pratique : procédures d’admissions, contenus des cours… l’EMD organise ce mercredi 28 avril à 18h un webinar : L’EMD mon école pour la rentrée ?

En partenariat avec

Tags:
ÉducationformationMarseille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
5
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
6
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
7
DIVINE MERCY
Philip Kosloski
Le pouvoir de la prière de 15h à la Divine Miséricorde
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement