Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Saint Éric
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Relation amoureuse : trois clés pour discerner

couple

Martin Novak - Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 07/04/21

Le père Pierre-Marie Castaignos, prêtre préparant depuis de nombreuses années des fiancés au mariage, livre trois critères de discernement importants.

Entre prudence excessive et emballement, il n’est pas simple de discerner s’il est préférable d’approfondir ou de rompre une relation amoureuse. Pour aider au discernement, le site de rencontre chrétien Theotokos organise dimanche 11 avril prochain une visioconférence animée par le père Pierre-Marie Castaignos, membre de la congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie à l’abbaye d’Ourscamp, auteur de « Est-ce lui ? Est-ce elle ? ». Interrogé par Aleteia, il souligne l’importance du discernement et livre trois critères que les fiancés sont invités à prendre en compte avant le grand engagement. « Quel que soit le moyen par lequel a lieu la rencontre (coup de foudre, amitié, site internet…), un discernement est nécessaire quant à la personne qui est en face de soi », précise-t-il à l’heure où les couples se font et se défont au gré des émotions.

1Compatibilité de caractères

Premier élément important, évaluer la compatibilité de son propre caractère avec celui de l’autre. Il s’agit de savoir « quels sont les types de caractère qui me correspondent et ceux qui ne me correspondent pas », précise le père Castaignos. Cela suppose de se connaître soi-même, et de connaître l’autre. Si d’entrée de jeu, le tempérament fantasque ou sérieux de l’autre me rebute, il sera difficile d’envisager une relation à long terme.

2Un peu de raison

Le prêtre en est témoin, la société actuelle est beaucoup basée sur l’émotion : « je le sens », « je ne le sens pas » entend-on parfois, aussi bien à propos d’un poste à pourvoir que d’une personne rencontrée lors d’un rendez-vous galant. Pour le père Castaignos, « il n’y a pas assez de raison dans le choix du futur partenaire ». L’avantage des sites de rencontre, c’est que cela oblige à formuler des choix, des décisions, à mettre des mots sur ses priorités, et ainsi introduire un peu de raison là où les sentiments prennent parfois le dessus.

3Communion des intelligences

Enfin, il est souhaitable de parvenir à une communion des intelligences, cette capacité à comprendre l’autre et inversement de se sentir compris, cette même curiosité intellectuelle qui rend la relation vivante, ce même sens de l’humour. « L’humour est le signe d’une communion des intelligences », affirme le père Castaignos. Une communion qui permet de nourrir la relation, de parvenir à de vrais cœur à cœur, de partager une aisance intellectuelle, sans quoi l’un ou l’autre risquerait de s’ennuyer dans son couple. Un élément qu’il est donc important de discerner en amont de l’engagement.

En partenariat avec

logotheotokos.jpg

Tags:
CouplefiancaillesMariage
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement