Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconArt & Voyages
line break icon

Les instruments de musique de la Bible : la trompette d’argent (3/7)

Matt Ragen / Shutterstock

Relief mural de l'Arc de Titus, des soldats romains après la destruction du Temple de Jérusalem.

Philippe-Emmanuel Krautter - Publié le 06/04/21

Différente du shofar, la trompette d’argent compte également parmi les instruments bibliques qui ont jalonné l’histoire du peuple Israël dans son quotidien cultuel, mais aussi lors des actions guerrières…

Un instrument fait d’argent…La Bible nous informe très précisément sur l’origine et la manière de fabriquer la trompette d’argent. C’est au livre des Nombres (chapitre 10) que se trouve la description la plus éloquente lorsque « le Seigneur parla à Moïse. Il dit : Fais-toi deux trompettes d’argent, tu les feras en métal repoussé. Elles te serviront à convoquer la communauté et à donner le signal pour lever le camp ». Les instructions sont précises, une matière précieuse, l’argent, est requise afin de souligner le caractère sacré de cet instrument qui sera fabriqué d’une seule pièce, en deux exemplaires, afin de distinguer les occasions de rassembler la communauté. Ainsi, le livre des Nombres précise-t-il : « Lorsqu’elles sonneront toutes les deux, toute la communauté se rassemblera auprès de toi, à l’entrée de la tente de la Rencontre. Lorsqu’une seule trompette sonnera, les responsables, les chefs des clans d’Israël, se rassembleront auprès de toi ». 

L’archéologie a également livré un témoignage précieux de cet instrument biblique notamment avec ces trompettes encore visibles sur l’Arc de Titus à Rome. Un détail du passage central de l’Arc évoque une représentation de deux trompettes élevées vers le ciel dont le corps semblait très fin et devait produire un son très aigu. D’autres sources littéraires encore, dont celles issues des manuscrits de la mer Morte pourraient laisser penser que ces trompettes étaient capables de régler leur hauteur assez précisément  afin de leur permettre de produire des modulations différentes ou à l’unisson. Cette représentation pourrait, enfin, laisser penser, selon les historiens, que l’empereur Titus aurait rapporté cette paire de trompettes à Rome au titre de trophée lors de sa conquête de Jérusalem et la destruction du second Temple en 81 apr. J.-C. 

Un usage sacerdotal

Le Livre des Nombres nous précise également que seuls les prêtres, fils d’Aaron, avaient le droit de les faire sonner, signe du caractère sacerdotal de la trompette d’argent dont le son pouvait dans certains cas être accompagné d’ovations, notamment lorsqu’il s’agissait de lever le campement. La trompette d’argent faisaient également retentir ses sonneries à certains instants de l’année. « Lors de vos jours de fête, de vos solennités et à chaque nouvelle lune, vous sonnerez des trompettes pour accompagner vos holocaustes et vos sacrifices de paix, et elles seront pour vous un mémorial devant votre Dieu. Je suis le Seigneur votre Dieu ! ».

Le psaume 97 évoque plus précisément encore l’importance de cet instrument biblique lorsqu’il s’agit de louer Dieu. Ainsi, est-il écrit : « au son de la trompette et du cor, acclamez votre roi, le Seigneur ! ».

Le deuxième livre des Chroniques, au chapitre 5, livre, pour sa part, un témoignage grandiose et éloquent de leur emploi après la construction du Temple par Salomon : « les lévites qui étaient chantres étaient au complet : Asaf, Hémane, Yedoutoune, leurs fils et leurs frères, vêtus de lin, se tenaient debout avec des cymbales, des harpes et des cithares, à l’orient de l’autel ; il y avait auprès d’eux cent vingt prêtres sonnant de la trompette. Tous ensemble, ceux qui jouaient de la trompette et ceux qui chantaient louaient et célébraient le Seigneur d’une seule voix. Élevant la voix au son des trompettes, des cymbales et des instruments de musique, ils louaient le Seigneur : « Car il est bon, éternel est son amour. » Alors la Maison, la Maison du Seigneur, fut remplie par une nuée, et, à cause d’elle, les prêtres durent interrompre le service divin : la gloire du Seigneur remplissait la Maison de Dieu »… 

Un instrument de combat

Enfin, les trompettes d’argent dans la Bible faisaient retentir leurs sonneries stridentes lors des actions guerrières, ce que confirme la parole divine elle-même adressée au peuple d’Israël au livre des Nombres : « Lorsque, sur votre terre, vous marcherez au combat contre l’ennemi qui vous enserre, vous accompagnerez les cris de guerre de la sonnerie des trompettes. Ainsi il sera fait mémoire de vous devant le Seigneur votre Dieu, et vous serez sauvés de vos ennemis ». Le son de la trompette symbolise ainsi par sa force l’appel adressé à Dieu afin de recueillir son aide, une modulation que l’on retrouve dans de nombreuses religions de l’Antiquité à cette même époque.

Tags:
BibleMusique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement