Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 15 avril |
Sainte Anastasie
home iconSpiritualité
line break icon

Vendredi saint au Vatican : « La fraternité catholique est déchirée ! »

ANDREAS SOLARO / POOL / AFP

I.Media - Publié le 02/04/21

Lors de l’office de la Passion présidé par le pape François ce vendredi 2 avril, le prédicateur de la Maison pontificale, le cardinal Raniero Cantalamessa, a prononcé une homélie dans laquelle il s’est alarmé des graves divisions au sein de l’Église catholique causées par les idéologies.

Après une entrée en silence dans la basilique Saint-Pierre pour l’office de la Croix ce vendredi 2 avril, le pape François s’est longuement prosterné au sol, étendu de tout son long, en signe d’adoration devant le mystère rédempteur de la Croix recouverte d’un drap. Puis a été chantée l’Évangile de la Passion avant que le cardinal Cantalamessa ne lance un cri dans son homélie.

Assainir les divisions de l’Église

« La fraternité catholique est déchirée ! », a-t-il alerté devant un pape François recueilli. Si aux yeux de Dieu, l’Église restera toujours « une, sainte, catholique et apostolique », cela ne doit pas excuser « nos divisions » mais au contraire « nous pousser encore davantage à les assainir ».

« Quelle est la cause la plus fréquente des divisions entre catholiques ? », s’est ouvertement demandé le capucin, avant d’écarter formellement certaines hypothèses. « Ce n’est pas le dogme, ce ne sont pas les sacrements et les ministères, toutes choses que par la grâce singulière de Dieu nous conservons intactes et unanimes », a-t-il assuré.

Pour le prédicateur, le véritable facteur de cette déchirure provient de « l’option politique, lorsqu’elle prend le relais de l’option religieuse et ecclésiale et épouse une idéologie, laissant complètement de côté la valeur et le devoir de l’obéissance dans l’Église ».

Pour un sérieux examen de conscience

Le cardinal Cantalamessa a fait un détour par l’Évangile pour s’expliquer. Au temps de Jésus, il y avait une « forte polarisation politique » entre les Pharisiens, les Sadducéens, les Hérodiens et les Zélotes. Mais « Jésus ne prit parti pour aucun d’entre eux et résista vigoureusement aux tentatives de l’entraîner d’un côté ou de l’autre ».

L’attitude du Christ doit être un exemple pour tous les pasteurs d’aujourd’hui. Ils « doivent être les bergers de tout le troupeau, et non d’une partie seulement », a-t-il insisté. Ils sont donc « les premiers à devoir faire un sérieux examen de conscience et se demander où ils mènent leur troupeau, de leur côté ou du côté de Jésus ».

Allusion au chemin synodal allemand ?

Dans son homélie, le cardinal italien n’a pas choisi de nommer les divisions qui accablent l’Église catholique. Mais le chemin synodal engagé en Allemagne révèle sans doute les dissensions actuelles les plus vives au sein du catholicisme.

Lors des vœux du pape à la Curie prononcés à Noël dernier, le pontife avait mis en garde contre une lecture de l’Église selon les catégories « droite et gauche, progressistes et traditionalistes ». Une telle conception « fragmente, polarise, pervertit et trahit » sa véritable nature, insistait-il.

Tags:
Pape FrançoisSemaine saintevendredi saint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
2
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
3
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
6
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement