Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Les chrétiens, la dernière obsession de l’association Peta ?

L'Artisanat monastique

Agnès Pinard Legry - Publié le 02/04/21

Après un courrier envoyé aux moines de Cîteaux qui ont réussi à écouler en quelques heures leur stock de fromage leur proposant d’adapter leurs pratiques avec des fromages végans, c’est au pape François que Peta, association spécialisée dans les droits des animaux, a écrit.

Les chrétiens sont-ils la dernière obsession de Peta ? Après avoir réussi à écouler plus d’une tonne et demie de fromage en quelques heures le 26 mars grâce à une incroyable opération digitale, les moines de l’abbaye de Cîteaux (Côte d’Or) ont suscité l’intérêt de Peta. Spécialisée dans la défense des droits des animaux, l’association a écrit à l’abbaye afin de demander aux moines « de faire preuve de compassion envers les autres créatures de Dieu en passant aux fromages végans ».

« Aujourd’hui le vent tourne », peut-on ainsi lire dans le courrier adressé par Peta à l’abbaye de Cîteaux « et de plus en plus de personnes délaissent le lait et ses produits dérivés en faveur d’alternatives végétales, plus saines et sans cruauté. Que diriez-vous de faire évoluer votre tradition fromagère en passant à une production éthique ? ».

Véganisme ou écologie intégrale ?

Allant encore plus loin, des responsables de l’association ont écrit au pape François afin de lui demander de diffuser « un message de compassion pour tous, en encourageant à célébrer la résurrection du Christ autour d’une table sans animaux ». Peta demande ainsi au souverain pontife « d’encourager les catholiques à étendre les principes de charité et de compassion à tous les êtres vivants en laissant les animaux hors de leur assiette à Pâques ». Si le message n’a rien d’agressif en soi et invite à une réflexion, on peut s’interroger sur la différence entre l’écologie intégrale et le respect de la nature et le véganisme.

Là où l’écologie intégrale suppose en effet une protection globale de l’humain, de la nature, des écosystèmes face à la culture du déchet qui empoisonne le monde moderne, le véganisme s’apparente à une dérive idéologique qui touche à l’intime, à savoir notre alimentation. Une intrusion qui a un caractère particulièrement gênant et infantilisant.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement