Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 15 avril |
Sainte Anastasie
home iconArt & Voyages
line break icon

Vivez un moment d’intimité privilégié avec l’Agneau mystique

© Cedric Verhelst

Caroline Becker - Publié le 01/04/21

Depuis le 25 mars, les fidèles peuvent admirer le célèbre retable de l'Agneau mystique des frères Van Eyck de la cathédrale de Gand (Belgique) dans un nouvel espace propice à la contemplation. Une oeuvre à méditer en ce jour du Vendredi saint.

Ils étaient plus d’un million à se bousculer chaque année pour tenter de voir la plus célèbre œuvre des frères Van Eyck, le retable de l’Agneau mystique peint à Gand en 1432. Mal placée dans la chapelle à l’entrée de la cathédrale, sa visibilité était difficile en raison du nombre de visiteurs qui s’agglutinaient quotidiennement devant.

Tout ceci fait désormais partie du passé. Depuis le 25 mars, un nouvel espace a été inauguré au cœur de la crypte, spécialement aménagé pour mettre en valeur ce chef-d’oeuvre de l’art flamand. Guidés par un assistant numérique personnel, les visiteurs peuvent aller de chapelle en chapelle jusqu’au retable placé à la fin du parcours et protégé par une grande vitrine de verre. Des lunettes et une tablette de réalité augmentée sont également mis à disposition pour se plonger dans l’univers des frères Van Eyck et découvrir la restauration menée depuis 2012. Une restauration qui va encore se poursuivre jusqu’en 2022 pour les panneaux supérieurs.

Et pour ne rien gâcher, les visiteurs seront désormais limités au nombre de vingt durant tout le parcours (cinq durant le Covid-19). Une merveilleuse occasion de pouvoir enfin contempler dans le silence tous les panneaux de cet incroyable retable commandé par Joost Vijdt, un riche marguillier de l’église, pour la chapelle privée de sa femme. Parmi les panneaux les plus célèbres, celui de l’adoration de l’Agneau. Présent à de nombreuses reprises dans l’Ancien Testament, l’agneau, animal fragile et innocent, prend pleinement sa force symbolique avec le Nouveau Testament. Victime pascale par excellence, il représente le sacrifice ultime du Christ pour la rédemption des hommes. Une oeuvre à contempler en vue du Vendredi saint qui approche. Et pour en savoir plus ce sur cette œuvre qui fascine le monde entier, découvrez notre article détaillé sur Aleteia.

Tags:
Artsbelgiquevendredi saint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
2
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
3
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
6
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement