Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 19 septembre |
Saint Janvier de Naples
home iconActualités
line break icon

Inde : le père Stan Swamy maintenu en détention

Le prêtre jésuite Stan Swamy

NOAH SEELAM / AFP

Une pancarte avec l'image du prêtre jésuite Stan Swamy lors d'une manifestation contre son arrestation dans l'État indien du Jharkhand, le 21 octobre 2020.

Agnès Pinard Legry - Publié le 23/03/21 - Mis à jour le 23/03/21

Le recours déposé début mars demandant la libération sous caution du jésuite Stan Swamy, emprisonné à Bombay (Inde), a été rejeté. Âgé de 83 ans, le prêtre a été arrêté en octobre 2020 par les autorités indiennes pour ses liens présumés avec des "terroristes maoïstes".

Triste rebondissement dans l’affaire du père Swamy. Le recours déposé début mars pour demander la libération du jésuite a été rejeté ce lundi 22 mars. « Nous continuons à prier et à espérer que la justice prévaudra et que le père Swammy sera libéré bientôt et acquitté après un procès juste », a confié à l’agence Fides le père Jérôme Stanislaus D’Souza, Supérieur des Jésuites en Inde.

Une santé très précaire

Le recours en question demandait la libération sous caution du prêtre, apportant des éléments supplémentaires quant à son innocence et signalant sa santé précaire – il est atteint d’une forme grave de Parkinson – ce qui nécessite pour le moins, selon les défenseurs, la résidence surveillée. « Nous prions Dieu afin qu’Il nous donne la force et le courage pour supporter cette douloureuse décision » – poursuit la note qui remercie les avocats de leur engagement et exprime une profonde gratitude envers tous ceux qui soutiennent actuellement les jésuites d’Inde dans cette lutte pour la justice.

Emprisonné le 8 octobre 2020 pour ses liens présumés avec des « terroristes maoïstes », le père Stan Swamy, 83 ans, n’a jamais cessé d’œuvrer auprès des minorités. Inlassable défenseur des droits de la personne, il se trouve depuis 15 ans à Bagaicha, un centre d’action sociale géré par les jésuites, et travaille principalement avec les Adivasis (communauté indigène), pour la défense, la propagation et la protection de leurs droits tels qu’ils sont inscrits dans la Constitution indienne.

Dans un bouleversant témoignage de foi rendu public fin novembre, il confiait : « Écouter les récits de vie des autres prisonniers est ma joie dans la prison de Taloja », a-t-il déclaré à un autre prêtre lors d’un appel téléphonique. « Je vois Dieu dans leurs douleurs et leurs sourires ».

Tags:
compagnie de jesusinde

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement