Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 20 septembre |
Saint André Kim Taegon et ses compagnons
home iconSpiritualité
line break icon

Mon coach de carême : pratiquer la réconciliation avec Catherine de Sienne (5/5)

Clemente De Torres | Public Domain via Wikipedia

Mariage mystique de Sainte Catherine de Sienne, Clemente de Torres , v. 1700.

Marzena Devoud - Publié le 21/03/21

Comment trouver le sens du carême à travers le jeûne, la charité, l’oraison, la pénitence et la réconciliation, les cinq expressions de la véritable conversion ? Cinquième élément : la réconciliation à pratiquer avec sainte Catherine de Sienne, le meilleur coach en la matière.

« Un phénomène unique en son genre », résume Paul VI, admiratif, en évoquant sainte Catherine de Sienne lors d’une audience générale en avril 1969. Difficile en effet de ne pas voir en elle une personnalité exceptionnelle avec un rôle de réconciliatrice qu’elle a accomplit avec un mélange étonnant de force et de douceur. 

Vingt-troisième enfant d’un teinturier de Sienne, Catherine a en 1352 une vision du Christ qui l’appelle. Elle lui répond : «Me voici». Dès lors, la petite fille alors âgée que de cinq ans, prend la très ferme résolution de se consacrer au Christ. Quelques années plus tard, Catherine refuse le mariage que veut lui imposer sa mère tout en s’inventant une « cellule intérieure » imaginaire pour prier quand on lui interdit de se recueillir. Contemplative, Catherine de Sienne aurait pu joindre les moniales de Montepulciano, près de Sienne, mais son désir de parole l’amène plutôt chez les Mantellate, une sorte de tiers-ordre dominicain dont les membres vivent dans leurs propres maisons, parfois en petits groupes, entièrement disponibles à Dieu et à ses appels auprès des démunis. 

L’audace puisée dans l’Evangile

Femme passionnée par la Parole de Dieu, elle souhaite la répandre largement et immédiatement dans l’Europe divisée et déchirée par de multiples conflits. Son action de réconciliation atteint des souverains européens comme Charles V de France, Élisabeth de Hongrie, Louis le Grand de Hongrie et de Pologne, Jeanne de Naples… Désignant « le Christ crucifié et la douce Marie » aux adversaires, elle montre que, pour une société qui s’inspire des valeurs chrétiennes, il ne peut « jamais y avoir de motif de querelle tellement grave que l’on puisse préférer le recours à la raison des armes plutôt qu’aux armes de la raison », comme l’a souligné Jean Paul II dans sa lettre proclamant sainte Catherine de Sienne aux côtés de Brigitte de Suède et d’Edith Stein, toutes les co-patronnes de l’Europe. 

L’action inspirée par l’oraison

Dans ses centaines de lettres, adressées à des princes et à des religieux à travers toute l’Europe, elle s’exprime tout en finesse mais en allant droit à l’essentiel. Obéissant aux Evangiles, la Siennoise n’hésite pas à leur rappeler leurs devoirs avec une liberté de ton inattendue. Elle les exhorte toujours à aimer davantage. Si l’engagement politique de Catherine de Sienne peut paraître éloigné du quotidien de la plupart, il y a une chose dans son attitude à imiter dans la vie de famille ou au travail. Chez elle, à la source de toute action, il y a une prière humble, contemplative et continue. Comme en témoigne l’une de ses intentions de prière :

« Aujourd’hui, je crie devant ta miséricorde pour que tu m’accordes de suivre ta vérité d’un cœur pur ; que tu me donnes le feu et l’abîme de la charité ; une faim continuelle de supporter pour toi peines et tourments ; Père éternel, donne à mes yeux d’être fontaine de larmes avec lesquelles je puisse incliner ta miséricorde sur le monde entier, et spécialement sur ton épouse, l’Eglise. » (19e Oraison)

Découvrez les saints patrons des pays européens :

Tags:
CarêmeCatherine de Sienneoraison

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
3
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
4
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement