Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconDécryptage
line break icon

Amoris Laetitia : coup d’envoi d’une année dédiée à la famille

Liderina - Shutterstock

Claire Guigou - Publié le 18/03/21

À l’occasion du cinquième anniversaire d’Amoris Laetitia, le pape François a souhaité consacrer une année spéciale à la famille. À partir du 19 mars 2021, le Vatican lance une batterie de propositions spirituelles, pastorales et culturelles afin de sensibiliser les familles du monde entier à l’exhortation apostolique du pontife argentin.

La date de lancement par le pape François d’une année spéciale sur la famille n’a pas été choisie au hasard, le 19 mars correspondant à la solennité de saint Joseph, une figure particulièrement chère au pontife argentin. Plus largement, cette année a été placée sous la protection de la Sainte Famille, « point de référence sûr » et « inspiration » pour toutes les familles selon le Pape. Cette année spéciale prendra fin le 26 juin 2022 à l’occasion de la 10e Rencontre mondiale des familles qui doit normalement se tenir dans la Ville éternelle.

En fêtant les noces de bois (5 ans) de son exhortation Amoris laetitia, le Pape veut d’abord encourager à diffuser largement ce texte auprès des familles du monde entier et permettre son « approfondissement ». Cette initiative doit permettre de redécouvrir l’appel de la famille à être « évangélisatrice par son exemple de vie » et à promouvoir « l’idéal de l’amour conjugal et familial », a-t-il détaillé lors de son dernier Angélus. Un sacré programme dont les diocèses du monde entier seront invités à s’emparer.

Et pour cause, comme l’a récemment souligné le cardinal Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, Amoris Laetitia est loin d’avoir « été reçue partout ». Le prélat, chargé par le pontife d’orchestrer cette année-anniversaire, s’est attristé que ce texte soit bien souvent réduit aux débats concernant le chapitre 8 – portant sur les situations dites irrégulières – notamment en Europe et aux États-Unis. Bien conscient de la période difficile que traverse la cellule familiale, il veut que cet événement soit l’occasion pour les Églises locales d’apprendre à marcher avec les familles « dans leurs difficultés ». Sans compter qu’il s’agit de faire des familles les protagonistes de la pastorale qui les concerne !

La préparation au mariage, au cœur des préoccupations du Vatican

Concrètement, même si cette année n’a pas encore officiellement débutée, les diocèses, universités ou encore paroisses ont déjà été appelés à mettre en place douze « propositions » tirées d’Amoris Laetitia. Sans surprise, le renforcement de la préparation au mariage figure en tête de la feuille de route vaticane. Un sujet qui, on le sait, ne laisse pas le Pape indifférent… « Pour devenir prêtre, avait-il confié en septembre 2015, il y a une préparation de huit ans. Et ce n’est pas définitif, l’Église peut vous retirer le statut clérical. Alors que pour le mariage, qui dure toute la vie, on fait quatre cours… Il y a quelque chose qui ne va pas ».

Le Vatican insiste également sur l’accompagnement des couples après leur mariage, un véritable chantier que l’Église doit investir sans tarder. Gabriella Gambino, mère de famille et sous secrétaire du dicastère consacré à la famille a à plusieurs reprises souligné l’urgence de davantage accompagner les jeunes couples durant leurs premières années de mariage, allant même jusqu’à plaider pour un « catéchuménat du mariage » durant les 10 premières années. Il s’agit encore d’impliquer davantage les mariés de longue date dans l’accompagnement des fiancés afin qu’ils deviennent pour eux des compagnons de voyage sur lesquels ils pourront s’appuyer !

Le Vatican suggère enfin d’intensifier l’accompagnement des couples en crise et  plaide aussi pour une meilleure insertion des ménages dans le tissu ecclésiale et dans la formation des futurs prêtres. Le mot d’ordre est le suivant : faire dialoguer l’Église domestique qu’est la famille avec l’Église-institution ! Les diocèses sont bien entendu invités à tout faire pour promouvoir la lecture d’Amoris Laetitia et à préparer les familles à cette 10e Rencontre des familles dont le thème « L’amour familial : vocation et chemin de sainteté » promet.

Une communication transmédia

En plus de ces douze chantiers qui devraient rythmer l’année, le Vatican a d’ores et déjà annoncé la tenue de quelques événements : un forum « Où en sommes nous avec Amoris laetitia » avec les responsables de pastorale familiale des conférences épiscopales et des mouvements engagés sur cette question est prévu du 9 au 12 juin 2021. La journée des grands-parents, qui sera pour la première fois célébrée le 25 juillet 2021 vise quant à elle à renforcer la pastorale des personnes âgées. Afin de toucher un public très varié, le Dicastère va multiplier les communications sur la toile. Un projet « 10 vidéos Amoris laetitia » doit ainsi voir le jour, dans lequel le pape « racontera » son exhortation et un programme vidéo intitulé #IamChurch a pour objectif de sensibiliser sur « le protagoniste ecclésial et la foi des personnes handicapées ».

Afin de donner le coup d’envoi de cette année, le cardinal Farrell, Mgr Vincenzo Paglia, grand chancelier de l’Institut théologique pontifical Jean Paul II ou encore Pierangelo Sequeri, doyen de ce même institut doivent s’exprimer le 19 mars au cours d’un événement de lancement intitulé « Notre amour au quotidien » ouverts à tous ceux qui le souhaitent. À l’issue de ce webinaire, une vidéo du pontife argentin sera également diffusée.

Publiée le 8 avril 2016 Amoris Laetitia est le fruit de deux synodes – en 2014 et 2015 – et d’une large consultation des communautés locales, des associations, ou encore des instituts de vie consacrée. Quelques mois après sa publication, quatre cardinaux – Walter Brandmüller, Carlo Caffarra, Joachim Meisner et Raymond Burke – avaient exprimé leurs interrogations, dubia, à son sujet. En septembre 2017, des laïcs, prêtres et théologiens du monde entier publiaient quant à eux une “correction filiale » adressée au pape pour mettre en évidence les risques contenus, selon eux, dans Amoris laetitia. Sans jamais formuler de réponse officielle à  ces critiques, le pape François a appelé à lire intégralement ce texte en insistant sur sa continuité avec le magistère de l’Église.

Découvrez les plus belles citations d’Amoris laetitia :

Tags:
année amoris laetitiaFamillePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement