Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconArt & Voyages
line break icon

Sainte-Suzanne aux Thermes de Dioclétien, la patronne des fiancés

Diego Fiore | Shutterstock

Marinella Bandini - Publié le 12/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique Sainte-Suzanne aux Thermes de Dioclétien.

Sainte Suzanne est une vierge romaine martyrisée au IIIe siècle. Elle est morte après avoir refusé d’épouser Maximien, fils de l’empereur Dioclétien, pour se consacrer à Dieu. Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des patronnes des fiancés.

La Tradition place le lieu du martyre dans la propre maison de la sainte, près des anciens thermes de Dioclétien. Depuis le VIe siècle, une église lui est dédiée, autrefois connue sous le nom de ad duas domus puisqu’elle se trouvait sur deux maisons : celles de Gabino, le père de Suzanne, et de Caïus, qui devint par la suite Pape et qui est considéré comme l’oncle de Suzanne. Plus tard, l’église est totalement reconstruite au IXe siècle puis au XVe par Sixte IV, et à la fin du XVIe siècle par le cardinal Rusticucci, protecteur de l’ordre cistercien à qui l’église fut concédée à cette époque. Aujourd’hui encore elle est dirigée par des religieuses cisterciennes. La façade de l’église a été réalisée par Carlo Maderno, un célèbre architecte du XVIIe siècle. Dans les niches, les statues représentent sainte Suzanne, sainte Félicité, saint Gabino et Caïus.

Depuis plusieurs années, l’église est fermée pour restauration. La station de carême est donc célébrée, parfois, dans l’église voisine Sainte-Marie de la Victoire — célèbre pour pour sa sculpture de sainte Thérèse d’Avila réalisée par Bernin — ou parfois dans l’église de Saint-Camille de Lellis, située également à proximité.

Pour découvrir les richesses de la basilique, cliquez sur le diaporama : 




Lire aussi :
Saint-Laurent de Lucine, là où est conservée la grille du martyre


AMSCD11MAR21

Lire aussi :
Saints-Côme-et-Damien, une église sur le Forum




Lire aussi :
Saints-Nérée-et-Achille, une église pour les mariés

Tags:
ArtsBasiliqueCarêmePatrimoinerome
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement