Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Vidéo : “Je suis devenu accro à la gloire des hommes”

PASTEUR-JONATHAN-VALBON.jpg

TD / Aleteia

Pasteur évangélique à succès, Jonathan Valbon a vécu une traversée du désert qui lui a permis de faire une vraie rencontre avec Dieu.

Timothée Dhellemmes - Domitille Farret d'Astiès - publié le 11/03/21

Pasteur évangélique à succès, Jonathan Valbon a vécu un choc brutal quand il a réalisé qu'il ne travaillait pas pour Dieu, mais pour lui-même. Il raconte sa traversée du désert qui l'a conduit à devenir un homme nouveau.

“L’admiration des gens est devenu une drogue pour moi”. Âgé de 40 ans, marié et père de famille, Jonathan Valbon est pasteur évangélique. Il raconte son émouvante renaissance, dopé qu’il était à la reconnaissance de ses pairs. À 23 ans, il quitte la France pour intégrer une école biblique au Canada afin de devenir pasteur. Sa motivation profonde ? Impressionner son père. Car depuis toujours, Jonathan est animé d’une soif et d’un désir insatiables de l’éblouir. “Le milieu chrétien dans lequel j’ai grandi n’était pas du tout dans l’encouragement d’autrui et la reconnaissance des dons. J’ai grandi de façon carencée”, témoigne-t-il, décrivant un père qui l’aimait mais ne lui exprimait pas ses sentiments verbalement. “On aime nos enfants d’une certaine façon mais on ne l’exprime pas forcément avec des paroles”, regrette-t-il. Cette reconnaissance, il a donc eu besoin d’aller la chercher ailleurs. “Je l’ai trouvée à travers mon service pour Dieu”. Il multiplie les prédications le week-end, courant d’une assemblée à l’autre, prêchant parfois devant des milliers de personnes. Il décrit d’ailleurs ces moments comme des “shots d’adrénaline”. Le jeune pasteur à succès a pour ambition de fonder une megachurch à l’américaine. “J’avais besoin de prêcher, j’avais besoin d’être sur l’estrade, j’avais besoin que les gens m’applaudissent”.

Pourtant, malgré son évidente réussite, ce “pseudo-service pour Dieu” qui est en réalité tourné vers lui-même le consume intérieurement et en 2011, il réalise que son orgueil est en train d’anéantir sa vie. “Je suis devenu accro à la gloire des hommes. […] Petit à petit, cela a commencé à me détruire”. Il sent que sa “vie de pasteur éclatant et rêvé” lui échappe et qu’il doit tout quitter. En larmes, il demande à sa femme Eliza : “Est-ce que tu m’aimeras encore si je ne suis plus pasteur ?”. Ce à quoi elle répond : “C’est toi que j’aime et non pas ce que tu fais”. Il quitte donc progressivement ses fonctions de pasteur. Durant une dizaine d’années, il vit une véritable traversée du désert. “À ce moment-là, Dieu va se révéler à moi dans le quotidien comme un père bienveillant qui m’aime. […] Cela a été une mort longue et douloureuse mais en même temps une restauration”, reconnaît-il, déclarant avec force : “J’ai fait l’incroyable découverte que Dieu était mon père”. Aujourd’hui, Jonathan Valbon a repris du service avec sa femme, animé par des motivations nouvelles et “un cœur qui est complètement différent que par le passé”.

LA VISION DU STADE
Première Partie

La vision du stade, par Jonathan Valbon, Première partie, octobre 2020, 18 euros.


pride

Lire aussi :
Être moins orgueilleux, mode d’emploi


WOMEN CHATTING

Lire aussi :
Comment recevoir un compliment sans tomber dans l’orgueil ?

Tags:
ConversionProtestants
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement