Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François rend un vibrant hommage aux femmes irakiennes et à leur courage

WEB2-CHRISTIANS-IRAQ-AFP-000_VF02N.jpg

SAFIN HAMED I AFP

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 07/03/21

Lors de sa visite dans l'église l'Immaculée Conception de Qaraqosh (Irak), le 7 mars 2021, le pape François a rendu un vibrant hommage aux femmes irakiennes qu'il a qualifiées de "courageuses".

“Je voudrais dire merci de tout cœur à toutes les mères et les femmes de ce pays, des femmes courageuses qui continuent à donner vie malgré les exactions et les blessures. Que les femmes soient respectées et protégées ! Que leur soient données attention et opportunités !”, a lancé le pape François le 7 mars 2021  dans l’église de l’Immaculée Conception de Qaraqosh, au cours de son voyage apostolique en Irak. Il a prononcé ces mots puissants à l’issue du témoignage émouvant de Doha Sabah Abdallah, une femme qui a perdu plusieurs membres de sa famille en 2014, dont son jeune fils qui jouait dans la cour de la maison.

Après avoir visité la vieille ville Mossoul en ruines, le pontife avait en effet rejoint l’église de l’Immaculée Conception de Qaraqosh. Prenant la parole dans l’édifice religieux, le Pape a aussitôt rendu grâce à Dieu pour l’occasion qui lui a été donnée de se tenir en ces lieux. “J’ai attendu avec impatience ce moment”, a-t-il confié. “Notre rencontre, a-t-il encore déclaré, montre que le terrorisme et la mort n’ont jamais le dernier mot. Le dernier mot appartient à Dieu et à son Fils, vainqueur du péché et de la mort. Même au milieu des dévastations du terrorisme et de la guerre, nous pouvons voir, avec les yeux de la foi, le triomphe de la vie sur la mort”.

“Le moment est venu de reconstruire et de recommencer”, a-t-il lancé. “Non seulement les édifices, mais aussi d’abord les liens qui unissent communautés et familles, jeunes et anciens”. Le pontife a demandé en premier lieu à ceux qui ont survécu aux attaques terroristes de pardonner à leurs malfaiteurs.

“Ne cessez pas de rêver !”

Mais pour restaurer les liens entre communautés, il est nécessaire que ceux qui ont survécu aux attaques terroristes puissent pardonner. Le pardon est une “parole clé”, a-t-il considéré. Il est nécessaire pour demeurer dans l’amour, pour demeurer chrétien. “La route vers une pleine guérison peut-être encore longue, mais je vous demande, s’il vous plaît, de ne pas vous décourager. La capacité de pardonner est nécessaire et, en même temps, le courage de lutter”. Il a encore exhorté : “Ne cessez pas de rêver ! Ne vous rendez pas, ne perdez pas l’espérance !”.

Le pontife les a également encouragés les fidèles à ne pas oublier qui ils sont ni d’où ils viennent. Il a incité à protéger les liens qui les unissent et à protéger leurs racines. “Étreignez cet héritage ! Cet héritage est votre force !”.




Lire aussi :
En Irak, le pape François bouscule les lignes

Tags:
Chrétiens en IrakFemmesPape FrançoisVoyages
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement