Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Nous sommes le terme d’un amour qui n’a pas d’égal sur Terre”, déclare le pape François

000_8Y96WU.jpg

Photo by Handout / VATICAN MEDIA / AFP

I.Media - publié le 03/03/21

"Jésus nous raconte (…) à travers sa vie dans quelle mesure Dieu est Père", a expliqué le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 3 mars. Poursuivant son enseignement sur la prière, le pontife a commenté le mystère de la Trinité.

“Il n’y a pas de raison évidente” qui explique l’amour de Dieu pour l’homme, a constaté le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 3 mars. À tel point que “dans une bonne partie des mythologies, le cas d’un dieu qui se soucie des événements humains n’est pas prévu”, a-t-il fait remarquer. Pour beaucoup de philosophies, “Dieu ne peut penser qu’à lui-même” et la religion ne sert qu’à gagner les faveurs d’un “Dieu muet et indifférent”.

“Nous n’aurions jamais eu le courage de croire à un Dieu qui aime l’homme, si nous n’avions pas connu Jésus”, a poursuivi le pontife. Le Christ “nous raconte ainsi à travers sa vie dans quelle mesure Dieu est Père” et personne n’assume cette paternité comme lui. Il nous était “impossible de croire que cet amour divin se serait dilaté, en abordant sur notre rivage humain”, a insisté le Successeur de Pierre. “Nous sommes le terme d’un amour qui n’a pas d’égal sur la Terre” et “ne pouvions (…) pas espérer de plus haute vocation”.

Quel Dieu est disposé à mourir pour les hommes ?

Cette image d’un Dieu miséricordieux et proche fait homme est à ce titre “un scandale”. “Quel Dieu est disposé à mourir pour les hommes ? (…)”, a en effet interrogé le pape François. Nous imaginons “avec difficulté et de très loin l’amour dont la Très Sainte Trinité est riche, et quelle immensité de bienveillance réciproque existe entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint”, a-t-il insisté.




Lire aussi :
Pour le carême, le pape François invite à emprunter “la voie de l’humilité”

Bien souvent, les chrétiens ne savent pas comment prier, “quels sentiments et quels langages” sont appropriés, a relevé le pape François. Dialoguer avec le Seigneur est “une grâce” dont  nous nous ne sommes pas dignes. Toutes les prières ne sont pas égales, et toutes ne sont pas appropriées, a déclaré le pape François. “Dieu regarde les mains de celui qui prie : pour les rendre pures, il ne faut pas les laver, mais il faut plutôt s’abstenir de mauvaises actions”. Si “nous boîtons à chaque parole et à chaque pensée” lorsque nous prions, Jésus, lui, est “une porte qui ouvre au dialogue”.


ANGELUS PAPE 17 JANVIER 2021

Lire aussi :
“Chaque appel de Dieu est une initiative de son amour”, déclare le pape François

Tags:
AmourAudience généralePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement