Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconActualités
line break icon

Un carré Hermès pour Espérance banlieues

Hervé Nottet pour Espérance banlieues Pierre- Bénite

Bérengère Dommaigné - Publié le 01/03/21 - Mis à jour le 01/03/21

À l’occasion de l’ouverture de la nouvelle boutique Hermès à Lyon, la célèbre marque a dévoilé son tout nouveau carré Hermès signé au nom d’Espérance banlieues. Un partenariat inédit vient en effet d’être mis en place entre la marque qui a des ateliers en face du Cours La Passerelle qui accueille, près de Lyon, une quarantaine d’élèves.

C’est une journée dont ils se souviendront. Vendredi 26 février, quatre élèves de différentes classes du Cours La Passerelle, une école du réseau d’Espérance banlieues, située au sud de Lyon, ont été invités à l’inauguration de la nouvelle boutique Hermès en plein quartier chic de la capitale des Gaules. 

Et c’est sous les applaudissements de toute l’équipe qu’ils ont fait leur entrée, pour découvrir en vitrine et au cou des hôtesses, le tout nouveau carré de soie « Jaguar quetzal » signé « Hermès pour Espérance banlieues ». Réalisé par la talentueuse artiste anglaise Alice Shirley, ce nouveau carré de soie aux couleurs vives et “jungle” est disponible en série limitée de 300 exemplaires seulement. Les bénéfices de la vente seront intégralement reversés au Cours La Passerelle qui accueille 41 élèves du CP à la 5ème. 

Le beau, le bon, le vrai

Comment se sont rencontrés ces deux mondes ? Tout simplement par voisinage puisque les ateliers Holding Textile Hermès, qui fabriquent tous les carrés de soie (du monde !) se trouvent à 100 mètres du Cours La Passerelle, sur la commune de Pierre-Bénite, située à 8 km au sud de Lyon. Une bonne relation de voisinage donc puisque chacun dans son domaine prône “le beau, le bon, le vrai”, s’enthousiasme la dynamique présidente de l’association, Catherine de Rigaud. 

Hervé Nottet pour Espérance banlieues Pierre- Bénite

Depuis son installation en 2016 dans le quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) de Haute Roche à Pierre Bénite, le Cours La Passerelle a pour mission un double enjeu d’équité scolaire et culturelle : prévenir le décrochage des élèves dès le plus jeune âge et favoriser leur découverte de la France pour permettre leur inclusion dans la République. Et quoi de mieux comme immersion culturelle que de découvrir le luxe et l’artisanat à la française ? 

Des acteurs du territoire lyonnais

La mise en place de ce partenariat inédit s’est trouvé par voisinage mais aussi autour de valeurs communes : la transmission, l’exigence et l’attachement à la culture française. « Pour l’ouverture de la nouvelle boutique, nous voulions proposer aux Lyonnais un nouveau carré de soie », explique à Aleteia le directeur du magasin, Xavier d’Escayrac. « Comme la Holding Textile Hermès soutient le développement du Cours La Passerelle depuis son arrivée à Pierre-Bénite, cela nous a semblé une belle occasion de les associer à notre développement, étant tous les deux des acteurs du territoire lyonnais ». 

Hervé Nottet pour Espérance banlieues Pierre- Bénite

La directrice de l’école, Marielle Desmules, se réjouit. « Même si le Covid nous a compliqué la tâche cette année, nous allons organiser des visites d’ateliers pour faire découvrir à nos élèves ces métiers de la filière textile, mais aussi leur faire découvrir l’excellence à la française ». Avant d’ajouter, « des collaborateurs d’Hermès viendront également encadrer des ateliers de fabrication d’objets avec les élèves pour faire grandir l’estime de soi par le travail manuel ».

Un partenariat qui semble parti pour durer et peut-être lancer un nouveau succès de la collection de carrés de soie ! Car depuis l’ouverture de la nouvelle boutique, il y a à peine 24 heures, déjà une trentaine de la série limitée a été vendue ! 




Lire aussi :
Banlieues : ces initiatives qui sont de vraies sources d’espérance

Tags:
fondation espérance banlieueluxeLyon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement