Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les plus beaux textes sur Marie : Vous tous qui avez soif, de Jean Eudes 

THE MAN OF SORROWS IN THE ARMS OF THE VIRGIN

Hans Memling | Public Domain

Marzena Devoud - publié le 26/02/21

Il est parfois plus facile de se tourner vers Marie que vers Jésus. Son image de mère intimide moins que celle du crucifié. Les saints ne s’y trompent pas : ils savent qu’elle est un des chemins les plus sûr vers Jésus. Ils expriment pour elle leurs paroles souvent les plus affectueuses, les plus poétiques et les plus inspirantes. Comme cette méditation de saint Jean Eudes. 

“Nous ne devons pas séparer ce que Dieu a uni si parfaitement. Qui voit Jésus voit Marie, qui aime Jésus, aime Marie.” Voilà la clé de la dévotion mariale chez saint Jean Eudes (1601-1680). Pour le fondateur de la Congrégation de Jésus et Marie, la dévotion mariale est une contemplation de l’union indissociable du Christ et de Marie. “Son Fils Jésus est tout en elle : il est son être, il est sa vie, sa sainteté, sa gloire. Il faut le remercier et nous offrir à lui pour qu’il nous fasse participants de l’amour qu’elle lui a porté”, écrit-il.

Et c’est à partir de ces méditations de l’union du Christ et de Marie, que saint Jean Eudes contemple leur intimité spirituelle comme dans ce texte extrait de l’ouvrage achevé un mois avant sa mort. Le testament d’un homme éperdu de reconnaissance envers Jésus et Marie :

Vous tous qui avez soif, venez boire à cette source. Hâtez vous ! Pourquoi différez-vous d’un seul moment ? Vous craignez de faire tort à la bonté de votre Rédempteur, si vous vous adressez au cœur de sa Mère ? Mais ne savez-vous pas que Marie n’est rien, n’a rien, et ne peut rien que de Jésus, par Jésus et en Jésus ? Que c’est Jésus qui est tout, qui peut tout et qui fait tout en elle ? Ne savez-vous pas que non seulement Jésus est résidant et demeurant continuellement dans le cœur de Marie, mais qu’il est lui-même le cœur de son cœur et qu’ainsi venir au cœur de Marie, c’est venir à Jésus ; honorer le cœur de Marie, c’est honorer Jésus ; invoquer le cœur de Marie, c’est invoquer Jésus ?

(Le Cœur admirable de la Très-Sacrée Mère de Dieu ou la Dévotion au Très-Saint Coeur de la Bienheureuse Vierge Marie, chapitre V)

En images : les plus belles représentations de la Vierge Marie



Lire aussi :
Les plus beaux textes sur Marie : Regarde l’étoile, de Bernard de Clairvaux


vierge marie

Lire aussi :
Les plus beaux textes sur Marie : Ne crains pas d’aimer trop la Sainte Vierge, de Thérèse de Lisieux

Tags:
MéditationSaint Jean EudesSaintsVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement