Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 octobre |
Saint Ignace d'Antioche
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Le Nigeria « risque de tomber en morceaux », alertent les évêques

web2-church-nigeria-afp-000_1hf3so.jpg

Luis TATO I AFP

Des chrétiens se rendent à la messe dans l’État de Kaduna, au Nigeria, le 14 avril 2019.

Agnès Pinard Legry - Publié le 25/02/21 - Mis à jour le 25/02/21

Les évêques du Nigeria ont interpellé une nouvelle fois le gouvernement, ce mardi 23 février, sur les risques d’effondrement du pays. Ils ont particulièrement mis en lumière le risque de sécession et de fragmentation du Nigeria.

« Le Nigeria risque de tomber en morceaux ». Le cri d’alarme lancé par les évêques du Nigeria ce mardi 23 février est clair et sans appel : la menace d’une sécession est de plus en plus forte dans ce pays le plus peuplé d’Afrique de l’Ouest. « De nombreux groupes ethniques sont sur le sentier de la guerre et demandent non seulement davantage d’autonomie mais aussi la renonciation définitive à une nation dans laquelle ils ont perdu toute confiance et tout sentiment d’appartenance », avertissent-ils. « Les demandes de sécession sur base ethnique ne devraient pas être ignorées ou prises à la légère ».

Un constat d’échec du gouvernement

Alors que les dernières semaines ont été marquées par de nouvelles attaques terroristes et enlèvements, les Nigérians ne semblent plus croire à la possibilité d’une unité nationale. « Nombreux sont ceux qui ont renoncé à la possibilité et même à la désirabilité du Nigeria en tant que pays uni », détaillent ainsi les évêques. Un découragement qui trouve son origine dans l’échec du gouvernement à assurer ses fonctions régaliennes. Le gouvernement fédéral du président Muhammadu Buhari doit donc se montrer à la hauteur des enjeux non pas en véhiculant des préjugés ethniques et religieux mais en faisant preuve d’équité et d’impartialité. « Ce n’est pas trop demander aux Nigérians d’exiger du président la sincérité tant dans le domaine public que privé. Il n’y a plus d’excuses », insiste la Conférence des évêques du pays.

Nous sommes particulièrement troublés par l’actuel état d’instabilité du pays.

Parce que les évêques croient en la possibilité d’un Nigeria pacifié et apaisé, ils espèrent un sursaut. « Nous, de la Conférence épiscopale du Nigeria, dont les membres proviennent de tous les coins du Nigeria, sommes particulièrement troublés par l’actuel état d’instabilité du pays », reconnaissent-ils. « Mais malgré la persistance de la crise, des homicides, du Covid-19, des enlèvements, du banditisme, des vols à main armée, nous réaffirmons notre foi dans la faisabilité et dans la désirabilité de voir le Nigeria devenir une nation prospère sous la protection du Seigneur ».

Depuis le début du conflit, plus de 36.000 personnes ont perdu la vie, dont environ la moitié étaient des civils. Ces derniers continuent de payer le prix ultime d’une crise dont ils ne sont pas responsables et dont ils ne veulent pas et quelque 30 millions de personnes ont été déplacées depuis le début de l’offensive djihadiste, en 2009.


djihadiste nigeria

Lire aussi :
Au Nigeria, des massacres presque quotidiens

Tags:
Afriqueguerrenigeria
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
2
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
3
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
4
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
7
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement