Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Saint Charles de Foucauld
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les stations de Carême (4/42) : Saint-Augustin, une église féminine

shutterstock_1338776741.jpg

Kireeva Veronika | Shutterstock

Marinella Bandini - publié le 19/02/21

Pour le Carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui, la basilique Saint-Augustin.

Le samedi après les cendres, le pèlerinage se poursuit dans la basilique de Saint-Augustin. L’église actuelle, qui date du XVe siècle, a été bâtie sur un ancien sanctuaire aujourd’hui disparu. La façade est construite avec des blocs de travertin provenant du Colisée.

Dans cette église, ce sont les femmes qui dominent. Tout d’abord la Vierge, vénérée ici sous le nom de Madonna del Parto, la Vierge venant d’accoucher. Le culte se développe à partir de 1820 suite à la prière d’un jeune ouvrier dont la femme connaissait une grossesse à risque. Depuis, une lampe brûle devant la statue en remerciement des grâces reçues et de nombreux ex-voto se sont ajoutés au fil du temps. En 1822, Pie VII accorde une indulgence à ceux qui prient la Vierge et embrassent le pied de la statue. Aujourd’hui, le pied en marbre s’est tellement usé qu’il a été remplacé par un pied en argent.

Dans la basilique se trouvent les restes de sainte Monique, une mère qui a prié toute sa vie pour la conversion de son fils, saint Augustin à qui la basilique est dédiée. Plus loin, on découvre la Madone des pèlerins, l’un des chefs-d’œuvre les plus connus et les plus admirés de Caravage. Autre curiosité : dans le passé, l’église était connue car elle était la seule de Rome à admettre des courtisanes.

Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs, pour qu’ils se convertissent. (Lc 5, 32)

En images : découvrez l'intérieur de la basilique en cliquant sur le diaporama

Tags:
CarêmeRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement