Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saint Vincent de Paul
home iconSpiritualité
line break icon

Les trois gestes de Marie devant sainte Bernadette

Fred de Noyelle / Godong

Statue de Sainte Bernadette Soubirous, à Nevers (Nièvre)

Jean-Michel Castaing - Publié le 17/02/21

Avant de révéler son nom à Bernadette, la Vierge Marie fit trois gestes dont la signification fondamentale nous aide à comprendre le don de la grâce divine.

Le 2 mars 1858, à l’occasion de sa treizième apparition à Lourdes, la Vierge dit à Bernadette : « Allez dire aux prêtres que l’on construise ici une chapelle et que l’on y vienne en procession ». Le même jour, la voyante rencontre le curé de Lourdes et lui transmet la demande de la belle dame. L’abbé Peyramale dit à la bergère qu’il n’y répondra favorablement qu’à condition de connaître le nom de la personne qui lui adresse une telle requête.

Les 3 et 4 mars, soucieuse de satisfaire la volonté de l’amie qui lui manifeste un respect qu’elle n’a jamais connu auprès des autres habitants de Lourdes, Bernadette n’a rien de plus pressé que de prier la belle dame d’avoir la bonté de lui dire son nom. Mais à chaque fois, la bergère n’obtient pour toute réponse qu’un sourire. C’est ainsi que les événements de Lourdes nous mettent en présence de trois demandes insatisfaites : une demande de la Vierge, une demande du curé, une demande de Bernadette. Comment dénouer cet enchevêtrement de suppliques ? En fait, sa résolution est conditionnée à la révélation du nom de la belle dame de la grotte ! Là réside le nœud de toute l’affaire.

Les trois gestes de Notre Dame

Aussi, le 25 mars 1858, solennité de l’Annonciation, Bernadette est-elle plus déterminée que jamais à obtenir une réponse de la part de la belle personne qui lui fait la grâce de converser avec elle à la grotte. Et c’est bien ce qui arriva. Ce jour-là, point culminant des apparitions de Notre Dame à Lourdes, Marie fit ce qu’elle n’avait jamais réalisé dans aucune de ses apparitions sur la terre : révéler son nom. « Je suis l’Immaculée Conception » dit-elle à la petite bergère. Cependant, avant de livrer cette révélation bouleversante, la Vierge accomplit trois gestes significatifs qui constituent une brève et stupéfiante catéchèse sur les trois vertus théologales : la foi, l’espérance et la charité.

Our Lady of Lourdes
Pascal Deloche | GoDong

D’abord, elle joint les mains : par-là, elle nous enseigne que la foi se renforce par la prière.

Ensuite, elle écarte les mains et étend ses bras vers la Terre. Elle nous montre ainsi qu’elle se soucie du sort de ses enfants en butte aux difficultés de toute sorte ici-bas et qu’elle écoute leurs prières en les recueillant dans ses mains. Ce second geste représente un motif d’espérance.

Par ce troisième geste solennel, Marie nous révèle combien elle est aimée de Dieu

Enfin, avant de prononcer les paroles décisives et de briser le silence qui oppressait Bernadette, la Sainte Vierge ramène, en les joignant de nouveau l’une à l’autre, ses deux mains à la hauteur de son cœur et lève les yeux au ciel. Par ce troisième geste solennel, Marie nous révèle combien elle est aimée de Dieu — comme si, sentant que son cœur va éclater sous l’effet de l’amour que le Père lui porte, elle désire contenir son bonheur. Surtout, avec ce double et ultime mouvement, Marie nous dit que nous aussi sommes aimés par Dieu du même amour qu’Il porte à Sa fille de prédilection.

Le don de la grâce

Ainsi, les trois gestes de la Vierge qui précèdent la révélation de son nom à Lourdes constituent-ils une pédagogie saisissante, par le corps, de la spiritualité chrétienne. Muni du don des trois vertus théologales : la foi, l’espérance et la charité, le disciple de Jésus est bien armé pour franchir les épreuves de l’existence et mener à bien ses projets au service de ses frères et de l’évangélisation.


Our Lady of Lourdes

Lire aussi :
Quel est le véritable message de Notre Dame de Lourdes ?


NEWBORN

Lire aussi :
Ils attribuent la guérison de leur bébé à Notre-Dame de Lourdes

Tags:
Bernadette SoubirousLourdesVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
VILLAGE AFGHANISTAN
Lauriane Vofo Kana
La détermination d’Alì Ehsani pour sauver une famille chrétienne ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement