Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 28 février |
Saint Auguste Chapdelaine
home iconActualités
line break icon

Au Népal, l’insidieuse persécution des chrétiens

WEB2-NEPAL-ORPHANS-shutterstock_63931303.jpg

kaetana I Shutterstock

Des orphelins à Katmandou (Népal). (Image d'illustration)

Agnès Pinard Legry - Publié le 16/02/21

Un pasteur et une assistante sociale chrétienne sont poursuivis depuis sept ans par le gouvernement népalais pour avoir recueilli dans les locaux d’une église une dizaine d’enfants dont l’orphelinat a été fermé.

Les persécutions dont sont victimes les chrétiens revêt plusieurs formes. Si les tristement plus connues sont les persécutions physiques jusqu’à la mise à mort, elles sont aussi d’ordre économique et juridique. C’est le difficile quotidien de Chinimaya Blon, assistante sociale chrétienne, et du pasteur Hari Tamang depuis 2016. À la tête d’un orphelinat pour enfants pauvres situé dans le district de Dhankuta, dans l’est du Népal, Chinimaya Blon a été contrainte de le fermer en 2016 à la suite du refus du gouvernement de renouveler sa licence. Elle décide dans la foulée d’emmener avec elle 14 enfants à Katmandou, la capitale, où le pasteur Hari Tamang leur offre un abri dans les locaux de son église.

Mais neuf jours à peine plus tard, la police fait une descente dans l’édifice et arrête le pasteur et l’assistante sociale pour trafic et tentative de conversion religieuse de mineurs, rapporte UCA News. Après six jours derrière les barreaux, ils sont finalement libérés sous caution. Si l’accusation pour trafic tombe rapidement, celle de prosélytisme est maintenue. Depuis 2016, ils sont donc poursuivis pour ce chef d’accusation et encourent une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans en vertu de la loi anti-conversion. Cette loi prévoit également pour tout étranger reconnu coupable d’encourager et de promouvoir la conversion religieuse une expulsion dans un délai d’une semaine.


Baptême de chrétiens au Bangladesh

Lire aussi :
Ils se font baptiser en secret au Bangladesh

L’histoire de Chinimaya Blon et Hari Tamang est malheureusement loin d’être un cas isolé et les exemples tendent à se multiplier. En effet, la nouvelle législation pénale du Népal de 2018 comprend des lois régissant les procédures pénales et judiciaires qui incluent des restrictions strictes à la conversion religieuse. Un durcissement qui va pourtant à l’encontre de la constitution népalaise de 2015, autorisant la liberté de religion. Pour mémoire, le Népal compte 29 millions d’habitants, dont 80% d’hindous et 1,4% de chrétiens.




Lire aussi :
Les dix pays où il est le plus difficile d’être chrétien

Tags:
minorites religieusesnepal
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
4
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
5
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
6
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
7
WOMAN
Anna Ashkova
Une prière à lire dès le réveil pour offrir sa journée à Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement