Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconBelles Histoires
line break icon

Mystère des rencontres amoureuses : quand l’amour naît au cœur des épreuves (5/5)

Instagram : mariehelene.jacinthe

Illustration : Marie-Hélène Bordes

Mathilde de Robien - Publié le 12/02/21

À l’approche de la saint Valentin, tentons de percer le mystère de la rencontre amoureuse, de l’espoir aux premiers regards, afin de saisir qui, du hasard ou de la Providence, a modifié le cours de deux existences.

L’amour se tapit partout. Même au cœur des épreuves de la vie. Il n’est pas l’apanage des cadres féériques ni des horizons romantiques. Il éclot parfois dans des lieux où on ne l’attend pas, des lieux parfois chargés de souffrance, prouvant ainsi de manière presque victorieuse que de tout mal, Dieu peut faire sortir un bien. C’est ce qu’annonçait saint Paul aux Romains : « Quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour » (Rm 8, 28). Soraya et Pierre-Olivier, Victoire et Charles, Joséphine et Paul en ont fait l’intime expérience, en construisant leur couple au-delà des épreuves. Des témoignages qui montrent aussi qu’il n’est pas nécessaire de se montrer fort pour éveiller une flamme amoureuse. Oser dévoiler sa vulnérabilité touche les cœurs sensibles.

Un bienveillant petit-frère au Ciel

Charles et Victoire se sont rencontrés tôt, en sixième. Ils partageaient le même groupe d’amis durant tout le collège et participaient à la même classe « chorale ». En troisième, alors qu’ils se rendaient en car à une retraite de confirmation, Victoire perçoit la détresse de Charles. Ce dernier avait perdu son petit-frère d’une maladie, quelques semaines auparavant. « J’ai eu comme un coup de foudre à ce moment-là », confie-t-elle. Ils se rapprochent progressivement, puis, après quelques déménagements et une relation à distance, se marient dix ans après. « Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir un petit garçon de trois mois et nous pensons que c’est le petit frère de mon mari qui nous a offert ce cadeau de tomber amoureux l’un de l’autre ».

Histoire de (belle-)famille

« Ma belle-sœur est aussi ma belle-mère, mon père est aussi mon beau-frère ». C’est par ces mots énigmatiques que Joséphine raconte sa rencontre avec son mari. « D’une situation douloureuse est né notre mariage », précise-t-elle. Joséphine a épousé, il y a 22 ans maintenant, le frère de sa belle-mère. Une relation qui s’est construite au fil du temps, au regard du contexte délicat, et après un long chemin de discernement. Elle avait alors 18-19 ans, ses parents avaient divorcé et son père se remariait. Un remariage qui, pour elle à l’époque, était difficile à accepter. Elle a donc été amenée à voir régulièrement Paul, le frère de sa belle-mère. Si, au début, les circonstances engendraient une certaine défiance à son égard, elle est peu à peu charmée par l’affection qu’il porte aux enfants. « J’étais touchée par la manière dont il s’occupait de ses neveux et nièces », se souvient Joséphine. « Je me disais, j’aimerais ce père pour mes enfants ! » Aujourd’hui mère de cinq enfants, elle est convaincue que « le Seigneur permet de tirer quelque chose de positif, même d’une situation délicate ».

Blessé (en plein cœur)

Soraya et Pierre-Olivier étaient dans la même classe en prépa militaire, bons amis. Puis trois ans plus tard, Pierre-Olivier est gravement blessé et hospitalisé au Val de Grâce, à dix minutes à pied de la chambre d’étudiante de Soraya. Compatissante, cette dernière décide de lui rendre visite et lui apporte des chocolats. « On ne s’est plus quitté ! Cela fait 11 ans et nous avons cinq enfants sur terre et un au Ciel ».




Lire aussi :
Mystère des rencontres amoureuses : ils ont prié ces saints… qui les ont exaucés (1/5)




Lire aussi :
Mystère des rencontres amoureuses : ils étaient timides… mais le Seigneur s’en est mêlé (2/5)




Lire aussi :
Mystère des rencontres amoureuses : hasard ou divine Providence ? (3/5)




Lire aussi :
Mystère des rencontres amoureuses : la facilité, un critère de discernement ? (4/5)

Tags:
AmourCoupleépreuvessaint valentin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
3
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
4
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
5
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
6
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement