Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconActualités
line break icon

Comment l’IVG s’est invitée dans le projet de loi séparatisme

By fizkes | Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - Publié le 11/02/21 - Mis à jour le 11/02/21

L’IVG s’est invitée dans le projet de loi séparatisme au détour d’un amendement déposé sur l’article 12. Adopté lundi soir par les députés, il ajoute le "délit d’entrave à l’avortement" aux motifs pour lesquels l’État pourra supprimer tout avantage fiscal aux organismes et associations.

L’interruption volontaire de grossesse (IVG) invitée surprise du projet de loi confortant le respect des principes de la République. La députée LREM Marie-Pierre Rixain, soutenue par une vingtaine de parlementaires, a déposé un amendement sur l’article 12 du chapitre II du texte portant sur les dispositions relatives aux associations afin d’ajouter le « délit d’entrave à l’avortement » aux motifs justifiant une suppression des avantages fiscaux. Amendement qui a été voté lundi 1er février dans la soirée. « Il semble pertinent de renforcer [ce délit] à l’occasion d’un texte visant à conforter les principes de la République », ont ainsi défendu les auteurs de l’amendement.

Pour mémoire, le délit d’entrave à l’IVG a été créé en 1993 avec la loi Neiertz avant d’être élargi en 2001 aux « pressions morales et psychologiques » puis successivement en 2014 et 2017 à l’accès à l’information. Le code de la santé publique (L. 2223-2) prévoit deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amendes à celle et ceux qui tenteraient ainsi « d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ».


femme enceinte

Lire aussi :
IVG : que devient le droit de la femme de ne pas avorter ?

On observe plus globalement ces derniers mois une omniprésence – omnipotence ? – de l’IVG dans les débats parlementaires, souligne avec justesse le site d’information bioéthique Gènéthique. Un article dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (IVG instrumentales pratiquées par les sages-femmes), un autre (article 20) dans le projet de loi bioéthique « pour détresse psychosociale », une proposition de loi pour étendre les délais pour pratiquer une IVG…

Tags:
Assemblée nationaleAvortement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement