Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saint Vincent de Paul
home iconDécryptage
line break icon

Cinq ans après Cuba : le rapprochement avec l’Église orthodoxe russe pourrait s’accélérer

POPE FRANCIS AND PATRIARCH KIRILL

Osservatore Romano | AFP

Arthur Herlin - Publié le 11/02/21

Il y a cinq ans, le 12 février 2016, le pape François prenait part à une rencontre historique avec le patriarche de l’Église orthodoxe russe à Cuba. Depuis, l’Église catholique et l’Église orthodoxe russe ont multiplié les échanges, parvenant au fil du temps à résoudre de nombreux désaccords.

Au delà des négociations théologiques, c’est par un « dialogue de vie », – comprendre : des échanges culturels – que le Saint-Siège espère en finir avec la division qui a frappé les Églises catholique et orthodoxe russe il y a plus d’un millénaire. Pour le père Hyacinthe Destivelle, ex-responsable du dialogue avec les orthodoxes russes au Saint-Siège, la séparation repose « pour une grande part sur la psychologie ».

C’est ainsi que depuis cinq ans, un dialogue a été enclenché à la suite de la rencontre historique de Cuba entre le Pape et le patriarche Cyrille. Le dialogue a pris la forme d’échanges culturels entre jeunes prêtres et séminaristes, mais aussi d’œuvres d’art. Quelques mois seulement après la réunion de La Havane, une quarantaine d’œuvres des Musées du Vatican ont ainsi été prêtées à la prestigieuse galerie Tretiakov de Moscou. Cette exposition a été un « succès sans précédent », avec un site internet de réservation saturé en une demi-heure. En retour, la galerie a envoyé deux ans plus tard 54 chefs d’œuvre au Vatican, exposés dans le bras Charlemagne, attenant à la basilique Saint-Pierre.

Fort de ce succès, les échanges se sont poursuivis avec le transfert de reliques d’un saint particulièrement cher aux orthodoxes, saint Nicolas de Bari. Le pape François a alors demandé de transférer provisoirement, et pour la première fois, la sainte dépouille depuis la cité méditerranéenne du sud de l’Italie vers Moscou et Saint-Pétersbourg entre mai et juillet 2017. L’événement a rencontré un énorme succès, attirant des centaines de milliers de personnes.


BARI,POPE FRANCIS

Lire aussi :
Au-delà de la prière, l’œcuménisme en sept actes

Le patriarche de Moscou a estimé que ce geste de l’Église catholique avait été le « premier signe concret de rapprochement » entre les deux Églises. Rien n’aurait « pu faire autant pour le développement des relations entre le monde catholique et orthodoxe que les reliques de saint Nicolas », avait-il renchéri.

« Tous les obstacles majeurs » ont déjà été résolus.

Pour le père Jaromir Zadrapa, official du Conseil pontifical pour la promotion de l’Unité des chrétiens en charge du dialogue avec les orthodoxes russes, « tous les obstacles majeurs » ont déjà été résolus. Il s’agit selon lui ni plus ni moins de discuter de la primauté du Pape et de « quelle forme » prendra cette union.

Récemment, le cardinal Kurt Koch, président du même Conseil pontifical, soulignait quant à lui l’importance de la “synodalité“ pour favoriser l’union avec l’Église orthodoxe russe. Ce mode de gouvernance, qui s’appuie sur une consultation régulière des évêques, caractérise en effet les Églises orthodoxes, et spécialement celle de Russie où le patriarche, élu par les synodes des évêques, ne peut prendre aucune décision sans l’aval de son Saint-Synode.


Pope Francis General Audience JUNE 12, 2019

Lire aussi :
L’unité est au cœur de l’ADN de la communauté chrétienne

On comprend mieux l’importance que donne le pape à la synodalité, thème du prochain Synode des évêques en 2022. En réformant le mode de gouvernance de l’Église catholique, le pape François espère convaincre l’Église orthodoxe russe de s’engager dans l’ultime phase de la réunification.

Tags:
oecumenismePape FrançoisPatriarche Cyrille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
VILLAGE AFGHANISTAN
Lauriane Vofo Kana
La détermination d’Alì Ehsani pour sauver une famille chrétienne ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement