Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’antisèche qu’il vous faut pour prier au travail

COMMENT-PRIER-AU-TRAVAIL.jpg

Aleteia

Rachel Molinatti - publié le 08/02/21 - mis à jour le 09/02/22

Si le chrétien sait prier à l'église, devant un oratoire ou accompagné de son groupe de prière , il peut être parfois embarrassé quant à la manière de rendre davantage Dieu présent dans son travail. Il existe pourtant différents petits trucs pour y arriver.

En moyenne, un Français travaille 36,3 heures par semaine. Comment faire de ces 36,3 heures un temps tourné vers Dieu ? Car s’il existe bien des manières de prier, on peut s’interroger sur la façon de les mettre en pratique sur son lieu de travail. « Le Christ a sanctifié le travail en pratiquant lui-même le métier de charpentier. Nous nous unissons à Lui en travaillant », peut-on lire sur le site de l’abbaye de Solesmes. Six moyens simples existent pour inclure la prière dans votre vie professionnelle.

Prendre soin de ses collègues

Regardez vos collègues et portez sur eux un regard bienveillant. Pour saint Josémaria Escriva, le secret est de savoir « reconnaître dans nos frères les hommes le Christ, qui vient à notre rencontre ». Si vous prenez soin de votre collègue qui vit un deuil difficile ou de tel autre stressé par son prochain déménagement, c’est une façon de mettre directement en pratique l’enseignement de l’Évangile.

Prier l'Angélus

Cette prière de l’Église, qui peut se dire à 6h, 12h et 18h, met l’accent sur le « oui » de Marie. Son avantage est qu’elle est dite en communion avec toute l’Église. Et la dire à midi peut être l’occasion de se ménager une petite pause.

Écouter des chants inspirants

Si vous arrivez à faire plusieurs choses en même temps, vous pouvez également mettre vos écouteurs et écouter des chants de louange, des cantiques monastiques ou bien suivre la prière du chapelet en direct.

COMMENT PRIER AU TRAVAIL
Aleteia

Habiter son travail

La prière commence déjà dans la façon dont vous vous appropriez chacune de vos tâches. Travailler, c’est aussi une façon de prier, selon saint Josémaria Escriva. Ce prêtre espagnol aimait spécialement à se servir de l’image du petit âne au puits dont le travail se révèle d’une immense fécondité. « Bénie soit la persévérance de l’âne à la noria ! Toujours au même pas. Toujours les mêmes tours. Jour après jour, tous pareils. Faute de quoi, il n’y aurait ni maturité pour les fruits, ni fraîcheur dans le verger, et le jardin serait privé de parfums ». Celui qui habite son travail et qui exécute chaque tâche avec amour est un véritable priant.

Rester attentif aux détails

Soyez attentif à toutes les petites choses qui sont le signe de la présence de Dieu dans votre travail. La Providence veille sur vous de mille et une manières, à travers ces petits riens de chaque jour qui font du bien. « Tiens, mon boss a pris le temps d’installer du papier dans le photocopieur » ; « Super menu à la cantine aujourd’hui ! » ; « J’avais laissé tomber mon badge et quelqu’un a eu la gentillesse de le déposer à l’accueil ». Tous ces micro-événements apparemment insignifiants montre que Dieu prend soin de nous.

Pratiquer l'oraison jaculatoire

Vous pouvez également pratiquer l’oraison jaculatoire, cette prière extrêmement brève adressée à Dieu au cours de la journée, qui est comme un cri du cœur qui s’élance vers le Ciel. Cette courte salutation adressée à Dieu se pratique au milieu des activités quotidiennes. Le Pape conseille de pratiquer régulièrement ce type d’oraison pour garder le souvenir continuel de Dieu. « Ce sont des flèches qui touchent le cœur de Dieu », notait Padre Pio.

Tags:
PrièreTravail
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement