Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 26 février |
Saint Alexandre
home iconBelles Histoires
line break icon

Covid-19 : ce dominicain tente de mettre au point un vaccin pour les plus pauvres

DOMINIKANIN, SZCZEPIONKA COVID

NJKOZUB/Wikipedia | CC BY-SA 4.0

Jesús V. Picón - Domitille Farret d'Astiès - Publié le 05/02/21

Biologiste et théologien, le père Nicanor Austriaco, un Philippin installé aux États-Unis, effectue actuellement des recherches pour développer un vaccin contre le Covid-19 qu'il destine aux populations les plus pauvres.

Biologiste moléculaire, chercheur en chef pour le laboratoire de recherche Austriaco, qui dépend du Providence College, une institution d’enseignement supérieur catholique basée à Providence, dans le Rhode Island (États-Unis), le père Nicanor Austriaco, dominicain, mène un projet un peu fou du nom de « Pagasa » (« espoir » en tagalog).

Après avoir passé les vingt dernières années à étudier les bases moléculaires du cancer en s’appuyant sur des cellules de levure, il espère aujourd’hui développer un vaccin oral contre le Covid-19 à partir de levure, qui soit accessible à des pays à revenus faibles ou intermédiaires, tels que les Philippines. Un formidable espoir pour des millions de personnes à travers le monde. L’édition espagnole d’Aleteia l’a rencontré.

Aleteia : Vous êtes prêtre et scientifique. C’est possible ?
Père Nicanor Austriaco : J’ai rencontré le Seigneur alors que je terminais mon doctorat en biologie aux États-Unis, donc j’étais d’abord scientifique avant d’être ordonné prêtre. Cela semble bizarre, mais cela ne doit pas l’être. Comme saint Jean Paul II l’a rappelé à l’Église, la foi et la raison sont toutes deux des dons de Dieu.

Comment décririez-vous le Covid-19 ? Ce virus est-il apocalyptique?
Le Covid-19 est une maladie respiratoire causée par un nouveau coronavirus qui a atteint des proportions pandémiques. Le monde a déjà connu des pandémies et en fera l’expérience à nouveau. Elles font partie du tissu de l’histoire. D’un point de vue théologique, cela peut être à la fois un temps de punition et un temps de renouveau.

Les vaccins déjà administrés et ceux en cours de développement sont-ils sûrs d’après-vous ? Ne se met-on pas en danger en se faisant vacciner ?
Les vaccins considérés comme fiables lors des essais cliniques le sont. Tout le monde devrait se faire vacciner pour se protéger et protéger ses proches. Dieu a donné aux scientifiques la possibilité de créer des vaccins contre le Covid-19 en un temps record. Maintenant, nous devons maintenant utiliser ces vaccins pour protéger les personnes âgées et les plus vulnérables afin de mettre fin à la pandémie. C’est ce que font de nombreux gouvernements dans le monde. Sans le vaccin, les gens continueront à tomber malades et certains à mourir, en particulier les personnes âgées.

C’est une idée folle, mais de nombreuses recherches scientifiques indiquent que cela pourrait fonctionner.

Développer un vaccin pour les pauvres, est-ce réalisable et possible ?
Les pauvres sont aimés du Seigneur. Nous devons mettre gratuitement à leur disposition les vaccins contre le Covid-19. Pour des raisons éthiques, car nous devons prendre soin de ceux qui n’ont rien, et pour des raisons scientifiques, car les pauvres vivent souvent dans des zones densément peuplées où le virus a tendance à se loger. Si nous voulons l’éradiquer, nous devons vacciner tout le monde, en particulier les plus vulnérables à la maladie.


SZCZEPIONKA NA KORONAWIRUSA

Lire aussi :
Vaccin contre le Covid-19 : Caritas Internationalis appelle à n’oublier personne

Pouvez-vous nous parler du vaccin sur lequel vous travaillez ?

Je suis un biologiste moléculaire spécialisé dans la levure qui essaie de développer un système de vaccin à base de levure contre le Covid-19, qui serait moins cher et plus facile à mettre en œuvre que les vaccins standard disponibles aujourd’hui. C’est une idée folle, mais de nombreuses recherches scientifiques indiquent que cela pourrait fonctionner. J’ai lancé mon laboratoire sur ce projet après avoir eu connaissance du défi que ce serait pour le peuple philippin d’acquérir et de déployer les vaccins déjà développés dans le monde. Nous avons commencé le développement du vaccin et il faudra plusieurs mois pour déterminer s’il est efficace sur des modèles animaux.

Qui finance vos recherches ? Avez-vous déjà des soutiens ou des donateurs ?
J’ai une petite subvention du Providence College qui soutient les étapes précliniques de notre plan de développement de vaccin. Pour l’instant, notre objectif principal est de développer le système, puis de tester le système chez la souris pour voir s’il fonctionne. Si le vaccin fonctionne chez les animaux, alors il faudra explorer les étapes suivantes. Je n’ai pas de soutiens particuliers ni de donateurs et je n’en cherche pas pour le moment. Dieu nous a fourni des fonds suffisants pour commencer le travail. Je sais qu’Il fournira ce dont nous aurons besoin plus tard si cela fonctionne. Nous n’avons pas de nom pour le vaccin car nous sommes encore en train de le développer. Le projet s’appelle Projet Pagasa, qui signifie « espoir » en langue philippine.

Enfin, quel est selon vous le meilleur vaccin pour l’âme face à la dépression, la tristesse et le désespoir ?
Une amitié personnelle et intime avec Jésus-Christ, le Sauveur du monde !




Lire aussi :
Un vaccin, oui, mais lequel ?


VACCINE

Lire aussi :
Efficaces ? Sûrs ? Ethiques ? Cinq questions sur les vaccins contre le Covid

Tags:
CoronavirusPhilippinessantesciencesVaccin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
5
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement