Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pape François : “Un christianisme sans liturgie est un christianisme sans le Christ”

Pape François audience

HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP

I.Media - publié le 03/02/21

À ceux qui pratiquent un "christianisme intimiste", le pape François a rappelé lors de l’audience générale, ce mercredi 3 février, qu’un christianisme sans liturgie est "un christianisme sans Christ". Toutes les prières chrétiennes, a-t-il insisté, "présupposent la liturgie".

Lors de l’audience générale prononcée dans la Bibliothèque du Palais apostolique du Vatican ce mercredi 3 février, le pape François a continué son enseignement sur la prière. Il a déploré l’existence au sein de l’Église de spiritualités qui n’ont pas su intégrer comme il se doit le « moment liturgique ». Pourtant, rappelle-t-il, le Concile Vatican II avait abouti à une réaffirmation de l’importance de la liturgie comme « médiation concrète » dans la Constitution apostolique Sacrosanctum Concilium.

L’Église a mis en garde contre la « tentation de pratiquer un christianisme intimiste » qui se détache des rites liturgiques et contre ceux qui les considèrent « inutiles ou nuisibles », a souligné le Souverain pontife. « De nombreuses prières chrétiennes ne proviennent pas de la liturgie, mais toutes, si elles sont chrétiennes, présupposent la liturgie », a-t-il expliqué. Dès lors, a-t-il souligné, un christianisme sans liturgie est « un christianisme sans Christ ».

Mettant en garde contre une spiritualité désincarnée, le successeur de Pierre a rappelé que la foi chrétienne « ne fait pas abstraction de la sphère corporelle et matérielle, car en Jésus Christ celle-ci est devenue une voie de salut ». La foi, au contraire, est « enracinée dans la célébration des saints mystères », car dans la liturgie « le corps entre dans la prière » et expérimente une « rencontre », une « présence », a-t-il énoncé.

La liturgie, prière qui fonde l’expérience chrétienne

La liturgie n’est pas une « prière spontanée » mais l’acte « originel » qui « fonde l’expérience chrétienne », a affirmé le primat d’Italie. Cela s’explique selon lui par le fait que même dans « le rite le plus sobre » – citant le cas des messes célébrées « dans le secret d’une maison en temps de persécution –, le Christ « est présent ».


WOMAN PRAYS,

Lire aussi :
La liturgie des Heures pour les nuls

Dans la liturgie, la prière du chrétien « fait sienne la présence sacramentelle de Jésus », a insisté le Souverain pontife : « ce qui nous est extérieur devient une partie de nous ». C’est pour cela, a-t-il expliqué, que la liturgie, avec l’Eucharistie, exprime cette réalité « à travers le geste naturel de manger ».

La liturgie, prière communautaire

Le pape François a expliqué qu’il ne fallait pas aller « écouter » la messe, car le chrétien n’est pas « spectateur ». Les fidèles, avec le prêtre, « célèbrent » la messe, dont le Christ est le « protagoniste », a-t-il insisté.

La liturgie est une prière « en communauté », a insisté l’évêque de Rome, car à chaque fois, le « Christ est vraiment présent ». Concluant son enseignement, il  a martelé : « dans la liturgie, tu pries avec le Christ à tes côtés ».


Pape François audience

Lire aussi :
“L’Église n’est pas un marché”, souligne le pape François

Tags:
Audience généraleLiturgiePape FrançoisPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement