Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconBelles Histoires
line break icon

Mes deux filles ont été tuées lors des attentats de 2015 : « Je sais qu’elles ont trouvé une nouvelle famille »

@Sanctuaire de Montligeon

Sylvie Pétard à Notre-Dame de Montligeon à l'occasion de la veillée de prière pour les victimes du terrorisme le 14 novembre 2020.

Sylvie Pétard - Publié le 31/01/21

Le 13 novembre 2015, la vie d’Érick et Sylvie a basculé dans l’indicible et l’inconnu. Leurs deux seules filles, Anna et Marion, 24 et 27 ans, ont été assassinées à la terrasse du Petit Carillon, à Paris. Sylvie raconte pour Aleteia comment le Seigneur a peu à peu pris une place essentielle dans leur vie.

Après le choc de l’annonce, le voyage à Paris pour reconnaître les filles et récupérer leurs affaires, l’enterrement, nous sommes tombés dans un trou noir, vidés de tout. Nous n’avions plus aucune réaction. La seule chose qui m’a tenue en vie est d’écrire un livre pour les filles et avec elles, pour ne pas oublier ce qui est arrivé.

Un soir, j’ai eu envie de prier. C’était comme si une force me poussait à le faire. Dans la chambre d’Anna, j’ai trouvé sa Bible toute blanche et j’ai commencé à la lire. Cela m’a fait un bien fou et m’a donné une raison de plus pour chercher à comprendre l’appel de Dieu. Quelques jours plus tard, j’ai eu l’image de Dieu, avec mes filles qui étaient dans un grand nid d’oiseau. Je ne voyais que leur visage et c’est à ce moment-là que je les ai retrouvées. Au fil de ces moments de prière, Marie qui était très loin derrière, s’est rapprochée tout doucement. Elle s’est placée entre Dieu et les filles. Depuis, cette image est constante dans ma tête.

Plus les journées passent, plus elles sont rythmées par les prières. Aujourd’hui, il n’y a plus que Dieu, Marie et Jésus qui comptent. Je sais que les filles ont trouvé une nouvelle famille. Tout y est tellement plus calme ! En leur compagnie, je suis bien. Marie les protège, le temps que j’arrive.

Une épreuve vécue à deux

Érick, mon mari, ne vit pas sa foi et son espérance de la même manière, mais nous restons soudés l’un à l’autre, notre amour mutuel est trop puissant. Notre tristesse invisible et infinie, elle est dans notre cœur. Seules, la foi et notre espérance nous font sortir la tête de l’eau. Nous devons apprendre à vivre dans ce monde invisible, différent de notre vie terrestre. Nos différents pèlerinages au sanctuaire de Montligeon (Orne) nous ont fait un bien fou. Érick a énormément apprécié et j’en suis très heureuse.

Ma foi, cette nouvelle famille du Ciel est mon refuge. Je ne vis qu’à travers elle. Ma relation d’amour avec les filles n’a jamais été coupée, je suis toujours leur maman, différemment, mais je suis toujours aussi fière de mes grandes filles. Le soir, avant de prier, je leur écris. Cela fera vingt-cinq cahiers que je noircis. Je leur raconte ma journée, mes hauts et mes bas.

Notre passé est dans mon cœur et mon âme, mon avenir est avec les filles, Dieu et Marie. Cette relation, cette espérance de les retrouver me permet de me lever tous les jours, malgré tous les moments de panique et de pleurs. Ma nouvelle famille du Ciel me booste pour la journée. Merci mon Dieu.

Propos recueillis par Bénédicte de Saint Germain.


enfant faisant un coeur avec ses mains

Lire aussi :
Attentats : comment répondre à la violence par la charité ?

Tags:
attentatdeuil
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement