Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 27 février |
Sant Grégoire de Narek
home iconActualités
line break icon

Au Pakistan, l’impossible justice pour Saleem Masih, un chrétien assassiné pour sa foi

web2-pakistan-pendjab-shutterstock_519539815.jpg

Shutterstock I Homo Cosmicos

La province du Pendjab, Pakistan.

Agnès Pinard Legry - Publié le 31/01/21

Après la mort de leur fils Saleem Masih en février 2020, chrétien pakistanais lynché pour s’être lavé dans un puit, sa famille se bat pour que justice soit rendue.

C’est un combat qu’elle mènera jusqu’au bout. Originaire du Pendjab (Pakistan), la famille de Saleem Masih, décédé fin février 2020, se battent pour que justice soit rendue. Leur fils, jeune de 22 ans, a été torturé et lynché par un groupe d’hommes pour s’être lavé dans un puits appartenant à un fermier musulman. Son crime ? Avoir « pollué l’eau » parce qu’il était chrétien.

Peu après la découverte du corps, la famille de la victime a décidé de porter plainte. Mais si les accusés ont bel et bien été emprisonnés dans un premier temps… Ils ont tous été libérés sous caution en octobre, rapporte UCA News. « Ils sont restés en prison pendant un mois et ils ont accusé mon frère d’avoir profané l’eau », a déclaré Nadeem Masih, le frère aîné de Saleem. « Maintenant qu’ils ont été libéré, ils font la fête sans retenue et ça nous est insupportable ».


WEB2-WOMAN-LAHORE-PAKISTAN-SHUTTERSTOCK-shutterstock_1061476298.jpg

Lire aussi :
Pakistan : deux chrétiennes assassinées pour avoir refusé de se convertir

Les parents de la victime, des ouvriers analphabètes, « ne connaissent malheureusement pas les procédures judiciaires et administratives », a indiqué l’avocat de la Haute cour de Lahore, Shirjeel Zafar Ghauri. « Par exemple Ali Shehzad, le principal accusé, n’a pas été désigné dans le premier rapport d’information. Il a été nommé dans une deuxième déclaration intervenue vingt jours après la mort de Masih ». En parallèle, « la déclaration de mort de la victime, la preuve la plus importante, a été supprimée des archives », regrette l’avocat. « L’administration et la police sont apparemment malveillantes et soutiennent les coupables ».

Tags:
pakistan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement