Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Au Pakistan, l’impossible justice pour Saleem Masih, un chrétien assassiné pour sa foi

web2-pakistan-pendjab-shutterstock_519539815.jpg

Shutterstock I Homo Cosmicos

La province du Pendjab, Pakistan.

Agnès Pinard Legry - publié le 31/01/21

Après la mort de leur fils Saleem Masih en février 2020, chrétien pakistanais lynché pour s’être lavé dans un puit, sa famille se bat pour que justice soit rendue.

C’est un combat qu’elle mènera jusqu’au bout. Originaire du Pendjab (Pakistan), la famille de Saleem Masih, décédé fin février 2020, se battent pour que justice soit rendue. Leur fils, jeune de 22 ans, a été torturé et lynché par un groupe d’hommes pour s’être lavé dans un puits appartenant à un fermier musulman. Son crime ? Avoir “pollué l’eau” parce qu’il était chrétien.

Peu après la découverte du corps, la famille de la victime a décidé de porter plainte. Mais si les accusés ont bel et bien été emprisonnés dans un premier temps… Ils ont tous été libérés sous caution en octobre, rapporte UCA News. “Ils sont restés en prison pendant un mois et ils ont accusé mon frère d’avoir profané l’eau”, a déclaré Nadeem Masih, le frère aîné de Saleem. “Maintenant qu’ils ont été libéré, ils font la fête sans retenue et ça nous est insupportable”.


WEB2-WOMAN-LAHORE-PAKISTAN-SHUTTERSTOCK-shutterstock_1061476298.jpg

Lire aussi :
Pakistan : deux chrétiennes assassinées pour avoir refusé de se convertir

Les parents de la victime, des ouvriers analphabètes, “ne connaissent malheureusement pas les procédures judiciaires et administratives”, a indiqué l’avocat de la Haute cour de Lahore, Shirjeel Zafar Ghauri. “Par exemple Ali Shehzad, le principal accusé, n’a pas été désigné dans le premier rapport d’information. Il a été nommé dans une deuxième déclaration intervenue vingt jours après la mort de Masih”. En parallèle, “la déclaration de mort de la victime, la preuve la plus importante, a été supprimée des archives”, regrette l’avocat. “L’administration et la police sont apparemment malveillantes et soutiennent les coupables”.

Tags:
Chrétiens au Pakistan
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement