Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Saint Augustin de Cantorbéry
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La foi peut-elle nous changer ?

dessin

© Caroline

Jeanne Larghero - publié le 30/01/21

« Quand le Christ en personne fait irruption dans une vie, il met le feu aux poudres : il dépose des étincelles dans chaque recoin du cœur, prêtes à flamber. »

Quels changements la foi chrétienne peut-elle amener dans nos vies ? Concrètement ? Il y a un avant et un après. Sérieusement. Avant, c’était bien moi, toi, chacun. Après c’est toujours moi, toi, chacun de nous. La vie continue, mais pourtant tout a changé. Quand le Christ en personne fait irruption dans une vie, il met le feu aux poudres : il dépose des étincelles dans chaque recoin du cœur, prêtes à flamber. Croyons saint Paul lorsqu’il affirme la naissance d’un « homme nouveau » !

Comment peut-on regarder notre monde de la même manière quand on sait qu’on y vit tout en étant un « citoyen du ciel » ? 

Ce qui change : la foi en Jésus nous ouvre les frontières d’un monde nouveau. En effet, notre centre de gravité est déplacé, notre cœur n’habite plus exactement au même endroit. Il vit près du Christ ressuscité : il y a désormais un au-delà de la souffrance et de la mort. Comment peut-on regarder notre monde de la même manière quand on sait qu’on y vit tout en étant un « citoyen du ciel » ? Cette espérance transforme en profondeur notre rapport au réel d’une façon que nous n’imaginons souvent même pas, et que nous peinons souvent à exprimer parce qu’elle prend notre personnalité tout entière.

La foi en Jésus est une nouvelle puissance d’action, qui ne vient plus de la seule impulsion de notre volonté, mais de la force même de l’Esprit saint. Qu’est-ce que ça change ? Chacun de nous a pu connaître cette expérience cuisante : on part plein de bonnes intentions, et on lâche en cours de route. On prend la résolution de devenir meilleur, mais ça finit tôt ou tard par déraper. Bref, « nous voyons les choses les meilleures, mais nous faisons les pires », pour reprendre le poète Ovide, et saint Paul à sa suite (Rm 7, 18-25). Comment ne pas se décourager ? Comment ne pas se filer des claques en permanence ?

La compagnie du Christ

Comprenons que le Christ est désormais avec nous : cet écart irréductible entre nos résolutions et nos réalisations est désormais habité. Il est habité par la miséricorde de Jésus qui connaît mieux que quiconque le cœur de l’homme. Il est habité par la grâce de l’Esprit Saint qui agit en nous, mieux que nous : pas mieux que les autres, mais mieux que ce que nous aurions pu faire, conduits par le découragement ou crispés par la rage de vaincre. Sa puissance s’additionne à la nôtre.

Croyons donc que la compagnie quotidienne du Christ, la relation aimante à Jésus transforme en profondeur notre vie : elle la réoriente, elle change notre regard, elle donne à nos actions une efficacité et une justesse grandissante. Il ne s’agit pas d’un changement de personnalité, mais précisément d’une transformation profonde, d’un renouvellement dans notre personnalité. Ce germe d’une vie nouvelle ne demande qu’à grandir : « Puisque l’Esprit est notre vie, que l’Esprit nous fasse agir ! » (Gal 5, 24-25).




Lire aussi :
Comment apercevoir l’utilité de la foi dans sa vie ?

Tags:
Foi
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement