Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
home iconBelles Histoires
line break icon

Avec le Vendée Globe, LinkedOut a le vent en poupe

Pierre Bouras

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 27/01/21

Les premiers skippers de la neuvième édition du Vendée Globe sont attendus dans la nuit de mercredi à jeudi aux Sables-d'Olonne (Vendée). Parmi eux, Thomas Ruyant dont le bateau portait les couleurs de LinkedOut, un programme qui s'adresse aux exclus de l'emploi, grâce à un précieux parrainage.

Vendée Globe, chapitre final. Les premiers skippers sont attendus aux Sables-d’Olonne (Vendée) dans la nuit de mercredi à jeudi. Dans ce tour du monde en solitaire et sans escale aux allures de régate, Thomas Ruyant espère accrocher le podium. Mais à la différence de ses concurrents, le navigateur de 39 ans court sur un monocoque dont le nom n’est pas celui d’une entreprise qui le sponsorise mais de LinkedOut, un programme qui s’adresse aux exclus de l’emploi. Le fruit d’une belle rencontre entre le skipper dunkerquois, le projet LinkedOut et Alexandre Fayeulle, le PDG d’Advens, une entreprise de cybersécurité. Ce dernier a eu « un double coup de cœur » pour Thomas Ruyant et pour la course nautique, ainsi qu’il le confie à Aleteia : « Cela m’a permis de m’engager au côté de Thomas. Je voulais exploiter la puissance médiatique d’un événement comme le Vendée Globe pour générer de l’impact social, assure-t-il. Thomas était très favorable à tout cela. Nous voulions pérenniser ce projet et si possible lui donner du sens ».

Une collaboration vertueuse

En octobre 2019, il découvre le programme LinkedOut. « J’ai trouvé le concept génial. En tant qu’entrepreneur, je souhaitais que la performance économique et financière d’Advens puisse avoir des retombées sociétales en utilisant le levier du sport. C’est extrêmement vertueux. Cela apporte beaucoup plus de valeur à notre projet d’entreprise. Nous mettons notre compétence au service du bien commun et nous sommes utiles ».

Le sport est un outil qui permet un formidable impact. Les entreprises et le grand public suivent le Vendée Globe. Il y avait donc un énorme retentissement potentiel.

« Nous avons recherché cette collaboration. Nous avions la volonté à la fois de participer à un Vendée Globe et d’identifier le bon partenaire », indique pour sa part Jean-Marc Potdevin, fondateur d’Entourage, l’association à l’origine de LinkedOut. « Le sport est un outil qui permet un formidable impact. Les entreprises et le grand public suivent le Vendée Globe : il y avait donc un énorme retentissement potentiel. Alexandre Fayeulle a eu un véritable coup de foudre pour le projet LinkedOut et il y a vraiment eu une adhésion de son équipe. Assez naturellement, il a eu ce geste assez incroyable de nous donner du naming ». Autre point important : il fallait que le navigateur soit à l’aise avec le projet LinkedOut. Le comité de la rue, qui rassemble une dizaine de personnes actuellement ou anciennement SDF qui participent à la stratégie de l’association, l’a donc rencontré. « Nous nous sommes rendu compte que c’était quelqu’un de très humain, très simple, très humble. Nous trouvions qu’il nous correspondait vraiment bien », souligne Jean-Marc Potdevin,.




Lire aussi :
Portraits : ces entrepreneurs ont choisi de conjuguer business et sens

Cette collaboration inédite porte de nombreux fruits. Alexandre Fayeulle a été personnellement touché par le parcours de Laïth, candidat LinkedOut. Cet Algérien de 21 ans, passé de foyer en foyer, s’est retrouvé à la rue à plusieurs reprises et travaille aujourd’hui comme standardiste. « Laïth a eu un parcours extraordinaire ; c’est quelqu’un d’une richesse incroyable », témoigne-t-il. Aujourd’hui, une quinzaine de collaborateurs de chez Advens guident individuellement des personnes comme Laïth vers l’emploi. « L’engagement des collaborateurs crée une dynamique dans l’entreprise », soutient Alexandre Fayeulle.

37 candidats ont trouvé un emploi

La compétition touche à sa fin mais le résultat pour LinkedOut est extrêmement positif. « Les CV se partagent beaucoup sur les réseaux, nous avons reçu plus de 170 offres d’emploi dont 50% sont qualifiés. Le grand public et les entreprises jouent le jeu. L’incidence est énorme en notoriété et cette image nous facilite la vie avec les entreprises et les partenaires », poursuit Jean-Marc Potdevin. « C’est un énorme accélérateur. Cela nous a instantanément propulsés et cela a un effet phénoménal sur la motivation des candidats qui se disent : “Il y a une équipe qui m’entoure et je vais m’en sortir” ». Et malgré la période qui n’est guère favorable à l’embauche, 37 d’entre eux ont d’ores et déjà trouvé un poste quand à peu près autant sont sur le point d’être recrutés.

« Le Vendée Globe, c’est un tremplin, un point de départ, cela nous donne une visibilité, un coup de boost », insiste-t-il. Leur objectif à présent : permettre à 500 personnes de trouver un emploi d’ici trois ans grâce à l’aide de chacun. « Tout le monde peut agir de façon extrêmement simple. Nous croyons beaucoup dans la force du collectif ».




Lire aussi :
Vendée Globe : Clarisse Crémer dédie son exploit à ceux qui passent des cap Horn tous les jours

Tags:
emploisportVendée Globe
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
4
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
5
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
6
BLESSED CHILD
Philip Kosloski
Une courte prière pour bénir son enfant
7
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement