Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 juillet |
Saint Olivier Plunkett
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Burkina Faso : le corps sans vie du père Rodrigue Sanon retrouvé en pleine forêt

WEB2-père Rodrigue Sanon-Diocèse de Banfora

Diocèse de Banfora

Père Rodrigue Sanon.

Agnès Pinard Legry - publié le 22/01/21 - mis à jour le 22/01/21

Le corps du père Rodrigue Sanon, prêtre du diocèse de Banfora (sud-ouest du Burkina Faso) enlevé il y a quelques jours, a été retrouvé en pleine forêt jeudi 21 janvier.

Après plusieurs jours d’attente angoissante, c’est une profonde tristesse qui a saisi le diocèse de Banfora, au sud-ouest du Burkina Faso, dont était issu le père Rodrigue Sanon. Le corps du prêtre a été retrouvé ce jeudi 21 janvier dans la forêt de Toumousseni, à une vingtaine de kilomètres de Banfora. Curé de de la paroisse Notre-Dame de la Paix à Soubaganyedougou, il avait disparu deux jours plus tôt alors qu’il se rendait à Banfora afin de participer à une rencontre de prêtres en compagnie son évêque, Mgr Lucas Kalfa Sanon. Les premières recherches avaient permis de découvrir sa voiture le long de la route reliant Soubaganyedougou à Banfora, dans les environs de Toumousséni, à une vingtaine de kilomètres de sa destination.

Si les circonstances de sa mort ne sont pas encore précisément connues, la piste terroriste d’un enlèvement suivi d’une mise à mort sommaire est privilégiée. En effet, le Burkina Faso est le théâtre depuis plusieurs années d’attaques terroristes et d’enlèvements suivis d’assassinats que ce soient des laïcs ou des religieux. Depuis 2015, ces attaques terroristes ont fait plus de 1.100 morts et plus d’un million de déplacés.

Ce tragique événement rappelle également l’enlèvement en mars 2019 du père Joël Yougbaré, curé de Djibo, qui avait également été enlevé sur l’axe Botogui-Djibo (nord-est). Il n’a, à ce jour, pas encore été retrouvé. La même année, le 12 mai, un prêtre du diocèse de Kaya, le père Siméon Yampa, et cinq fidèles avaient été tués par des terroristes dans l’église de Dablo, dans le nord du Burkina Faso.




Lire aussi :
Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires

Tags:
assassinatburkina faso
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement