Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême : l’imposition des cendres se fera sans contact

Ash Wednesday

Philippe Lissac | GoDong

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 17/01/21

En raison de la pandémie de Covid-19, la Congrégation pour le culte divin a annoncé que pour le mercredi des Cendres, l’imposition des cendres se fera sans contact.

Aux grands maux les grands remèdes. Face à la persistance du Covid-19 et alors le Carême approche à grand pas, la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a pris des dispositions particulières pour le mercredi des Cendres qui marque l’entrée en Carême et qui tombe cette année le 17 février. Mesures sanitaires obligent, le prêtre devra “laisser tomber” les cendres sur la tête des fidèles “sans rien dire”, a annoncé la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements dans une note diffusée le 12 janvier 2021. Le célébrant prononcera la formule rituelle telle qu’elle se trouve dans le Missel romain une fois pour toute, avant le rite, peut-on encore lire.

Ayant prononcé la prière de bénédiction des cendres et après les avoir aspergées d’eau bénite, le prêtre, s’adressant aux fidèles, déclarera la formule : “Convertissez-vous et croyez à l’Évangile” (Mc 1, 15) ou “Souviens-toi que tu  es  poussière, et que tu retourneras en poussière” (Gn 3, 19), précise la note signée par le cardinal Robert Sarah, préfet du Dicastère. Dans le premier cas, le célébrant rappelle qu’avant d’être un temps de privation et de pénitence, le Carême est un temps de préparation, de conversion du cœur. Pour les catholiques, c’est l’occasion de revivre la grâce de leur baptême et d’approfondir le mystère de Pâques. En prononçant la phrase “Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière”, le prêtre souligne davantage le sens de la vie : en évoquant notre condition humaine, il invite chacun à remettre Dieu au centre de sa vie. Entre ces deux temps (avant la naissance et après la mort), à chacun de vivre sur terre le mystère de la présence de Dieu.




Lire aussi :
Vivre le carême comme un appel de Dieu

Le prêtre devra ensuite se laver les mains et mettre un masque pour se protéger le nez et la bouche, puis il imposera les cendres à ceux qui s’approchent de lui ou, si cela est jugé opportun, il s’approchera de ceux qui se tiennent debout à leur place. Que les cendres soient imposées cette année sans contact ne change absolument pas leur signification. Elles demeurent l’un des nombreux symboles bibliques que l’Église reprend dans la liturgie et rappellent aux chrétiens que pour porter du fruit, le Carême mérite d’être vécu dans une dynamique d’effort spirituels et corporels.


ASHES,ASH WEDNESDAY

Lire aussi :
Ces questions que vous vous posez secrètement sur le Mercredi des cendres

Tags:
CarêmeCovidLiturgieMercredi des Cendres
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement