Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 09 août |
Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

En Italie, ils ont fini par appeler ce prêtre « Don Covid » !

COVID

Shutterstock | Alexandros Michailidi

Gelsomino Del Guercio - publié le 14/01/21

Hospitalisé en novembre 2020 à Pordenone (Italie) après avoir contracté le Covid-19, le père Piero Cesco a rapidement hérité du surnom de "Don Covid" vu le soin qu'il a pris pour s'occuper des malades et des soignants.

On l’appelle « Don Covid ». Et comme notre Don Camillo national, il a compris que les mains étaient faites pour bénir et non pour frapper. Prêtre du diocèse de Concordia-Pordenone (au nord-est de l’Italie), Don Piero Cesco a été hospitalisé après avoir contracté le Covid-19. Il a ensuite témoigné de son incroyable expérience d’hospitalisation qui a été pour lui l’occasion de soutenir les personnes hospitalisées dans le même service que lui.

« Je ne me sentais plus étranger à mes frères et je suis devenu père, mère, frère, sœur », a-t-il témoigné. Rapidement surnommé « Don Covid », il est devenu une référence à l’hôpital, prenant soin aussi bien des patients que des soignants. Au fil des jours, il a commencé à prier auprès des malades, à les bénir, leur donnant le sacrement des malades et l’absolution. Et comme il le raconte avec humour, il a même offert « des rabais spéciaux » car, explique-t-il, « le Seigneur ne veut laisser personne sans l’abondance de son amour et de sa miséricorde ». Cette expérience l’a beaucoup marqué : « Jamais », a-t-il commenté, « je n’aurais-je pensé ajouter ce titre de Don Covid à mon expérience de prêtre déjà riche ».


COVID

Lire aussi :
Matteo, 29 ans, « ange gardien » de son oncle trisomique porteur du Covid-19

Tags:
CovidhôpitalItaliePrêtre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement