Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 janvier |
Sainte Agnès de Rome
home iconActualités
line break icon

Pakistan : deux chrétiennes assassinées pour avoir refusé de se convertir

WEB2-WOMAN-LAHORE-PAKISTAN-SHUTTERSTOCK-shutterstock_1061476298.jpg

gary yim I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - Publié le 13/01/21

Deux jeunes sœurs chrétiennes, âgées de 26 et 28 ans, ont été tuées en début d'année à Lahore (Pakistan) après avoir refusé de se convertir à l’islam.

Elles s’appelaient Abida et Sajida. Respectivement âgées de 26 et 28 ans, ces deux jeunes femmes, qui étaient sœurs, ont été froidement assassinées en début d’année à Lahore, dans la province du Pendjab (Pakistan) après avoir refusé de se convertir à l’islam, rapporte l’agence Fides. Elles travaillaient dans une usine de fabrication de médicaments quand leur disparition a été signalée le 26 novembre dernier.

Étranglées après avoir été menottées

Très rapidement, leur famille décide de porter plainte car les deux sœurs avaient déclaré à plusieurs reprises être victimes de harcèlement sexuel et de menaces de se convertir à l’islam de la part de deux collègues de travail musulmans. Leurs corps, découverts il y a quelques jours, témoignent d’un assassinat par étranglement après avoir été menottées. Deux hommes ont été arrêtés par les enquêteurs.

« Les travailleuses chrétiennes sont maltraitées, affrontent la haine et sont considérées comme inférieures aux musulmanes », a raconté à l’agence Fides le pasteur protestant Amir Salamat Masih, qui connaît la famille des victimes. « Les jeunes chrétiennes – surtout si elles sont avenantes – sont harcelées sexuellement et font l’objet d’attentions indues de la part des musulmans ».

Si la Constitution du Pakistan garantit officiellement les droits des minorités religieuses, ces minorités font régulièrement, dans les faits, l’objet de graves injustices. « Malgré la pandémie de Covid-19 qui pose actuellement sa part de défi au Pakistan, l’intolérance religieuse et la discrimination ont augmenté au cours de ces derniers mois », s’inquiétait ainsi en juillet 2020 la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Pakistan. « La société pakistanaise est devenue toujours plus intolérante et vivre en tant que minorité religieuse est de plus en plus difficile ».


Karachi, Pakistan

Lire aussi :
Pakistan : le gouvernement affiche sa volonté de protéger les minorités religieuses


web2-church-nigeria-afp-000_1hf3so.jpg

Lire aussi :
Le Covid-19 amplifie la persécution des chrétiens dans le monde

Tags:
minorites religieusespakistan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
4
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
5
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
6
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
7
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement