Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 16 janvier |
Saint Honorat
home iconArt & Voyages
line break icon

L’église Saint-Hilaire d'Asnières-sur-Vègre, heureuse gagnante du Loto

Fresques de Asnières-sur-Vègre

© Elena Dijour - Shutterstock

L'adoration des mages, fresques de l'église Saint-Hilaire à Asnières-sur-Vègre.

Caroline Becker - Publié le 07/01/21

L’église Saint-Hilaire d'Asnières-sur-Vègre, qui possède d’exceptionnelles fresques médiévales, va bénéficier d’un soutien de 214.000 euros a annoncé la Mission Bern. Cent autres sites doivent bénéficier d’une aide totale de 15 millions d'euros versés par la Mission Patrimoine de Stéphane Bern grâce au Loto du Patrimoine.

Au cœur de la Sarthe, dans le petit village d’Asnières-sur-Vègre, la charmante église romane de Saint-Hilaire veille sur les 400 âmes qui résident à l’année. Encore affectée au culte, la petite église où la messe est encore célébrée une fois tous les deux mois est précieusement entretenue par l’association du patrimoine d’Asnières. Et pour cause, malgré son apparente sobriété, l’église Saint-Hilaire cache un trésor exceptionnel. 

fresques Asnières-sur-Vègre
© Fondation du Patrimoine
Scènes de l'enfance du Christ dans l'église Saint-Hilaire.

C’est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que la conservatrice et restauratrice de décors peints, Madeleine Pré, fait une découverte étonnante. Depuis le début du siècle, des traces de fresques sont identifiées sur les murs mais pendant cinquante ans aucune investigation sérieuse n’est lancée. En 1951, une exploration commence et le badigeon blanc est retiré. Ce qui apparaît est exceptionnel. Il ne s’agit pas de quelques morceaux de fresques mais bien d’un programme iconographique conséquent, réalisé entre le XIIe et le XIVe siècles, qui couvre l’intégralité des murs. Dans le fond de l’église, c’est une illustration de l’Enfer qui est mise à jour. Dans la nef, ce sont les scènes de l’enfance du Christ que l’on devine, notamment une magnifique adoration des mages. Pendant sept ans, Madeleine Pré va dégager ces peintures minutieusement et, en 1979, l’église est finalement classée Monument historique.

fresques Asnières-sur-Vègre
© Elena Dijour - Shutterstock
Fresque représentant l'Enfer située sur le mur du fond de l'église Saint-Hilaire.

Les fresques, qui souffrent de l’humidité depuis les années 1970, ont désormais besoin d’une restauration urgente. Les enduits qui supportent les couches picturales se décollent, des fissures apparaissent et des bouchages contemporains, réalisés au cours des découvertes, doivent être retirés. Quant aux couches peintes, elles se décollent, s’empoussièrent et sont encore recouvertes, à certains endroits, de restes de badigeons et de repeints.Mais pour restaurer les fresques, la toiture et la charpente doivent, elles aussi, bénéficier d’une sérieuse restauration. Quelques travaux ont été engagés dans les années 1980 mais l’église a vite été abandonnée pendant presque dix ans.

fresques Asnières-sur-Vègre
Gianni Dagli Orti / Aurimages | Gianni Dagli Orti / Aurimages
Sur cette scène illustrant le Jugement dernier, on peut voir un cerbère à trois têtes. A gauche, le Christ tire les élus des limbes.

Coût total du projet ? 1,2 millions d’euros indique le maire de la ville, Jean-Louis Lemarie. Contacté par Aleteia, celui-ci se réjouit de bénéficier d’un soutien supplémentaire de la Mission Bern qui a annoncé une aide de 214.000 euros, sans compter les aides de la DRAC et des donateurs privés via la Fondation du Patrimoine. Heureux de voir son patrimoine reconnu, le maire espère que cette mise en lumière accélérera les restaurations de ce chef-d’œuvre. Un nouvel éclairage viendra également finaliser les restaurations afin de mettre en valeur, comme il se doit, ce joyau médiéval. 




Lire aussi :
Mission Bern : le patrimoine religieux à l’honneur

Tags:
ÉglisePatrimoinestéphane bern
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement