Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 26 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconBelles Histoires
line break icon

Roza Czacka, patronne des non-voyants et des « aveugles de l’âme »

Bienheureuse Roza Czacka

courtesy of Zgromadzenie Siostr Franciszkanek Sluzebnic Krzyza

Marzena Devoud - Publié le 03/01/21 - Mis à jour le 10/09/21

Béatifiée ce dimanche 12 septembre à Varsovie, Roza Czacka a tout fait pour aider les personnes mal-voyantes de son pays. Née en Pologne, issue d’une famille de l'aristocratie, elle a même adapté l'alphabet Braille à la phonétique polonaise qui sera ensuite utilisé dans toutes les écoles du pays. 

Fondatrice de la Congrégation des Sœurs Franciscaines Servantes de la Croix, Mère Roza Czacka (1876-1961), béatifiée ce 12 septembre a tout fait pour aider les aveugles en Pologne. Apprenant à l’âge de 22 ans qu’elle perdrait complètement la vue, la future religieuse a compris qu’elle pouvait faire de sa vie un service pour les non-voyants, accueillant sa cécité comme une grâce de Dieu.

Née dans une famille aristocratique le 22 octobre 1876 à Biała Cerkiew (aujourd’hui en Ukraine, ndlr), elle passe sa jeunesse à Varsovie. Parlant couramment quatre langues étrangères, elle apprend plusieurs matières que les filles de son époque n’étudiaient pas. C’est lors d’une grave chute à cheval que sa vue est touchée. Les médecins lui annoncent qu’elle va très probablement devenir aveugle. Renonçant à multiplier les tentatives désespérées de sauver sa vue, la future religieuse décide de se consacrer à la cause des aveugles, dont la situation en Pologne est extrêmement difficile.

Pendant environ dix ans, elle apprend le mode de vie des non-voyants pour avoir une autonomie optimale et commence à travailler pour les personnes aveugles vers 1908. La jeune femme souhaite notamment adapter à la réalité polonaise l’idée mise en œuvre en France par Maurice de la Sizeranne (1857-1924), fondateur de l’Association Valentin-Haüy au service des aveugles et des malvoyants. Roza enseigne le braille, elle aide matériellement les aveugles les plus pauvres en mettant notamment en place une maison d’accueil pour filles aveugles, puis une autre maison pour les personnes âgées. Enfin, elle fonde la Société pour la protection des aveugles de Varsovie, ainsi qu’un orphelinat pour enfants mal-voyants, avec une école primaire, des ateliers, une bibliothèque en braille…




Lire aussi :
Ces figures historiques dont vous allez entendre parler cette année

Róża Czacka fait le choix d’une vie de pauvreté. En 1918, elle prend l’habit franciscain et devient sœur Elżbieta (Elizabeth, ndlr). Au service des personnes aveugles, elle fonde la Congrégation des Sœurs Franciscaines Servantes de la Croix. La communauté s’installe à Laski, près de Varsovie. Rapidement, le lieu devient un véritable centre spirituel pour tout le pays.

Dans le domaine de l’aide aux personnes mal-voyantes, le travail de la religieuse est novateur. Quand elle décide d’adapter l’alphabet braille à la phonétique polonaise, le ministère de l’Éducation approuve les résultats de ses travaux tels quels. En 1934, l’alphabet braille sera désormais utilisé dans toutes les écoles spécialisées. Son travail pour les personnes atteintes de cécité et son apostolat auprès des « aveugles dans l’âme » est ainsi salué par le futur pape Jean Paul II dans sa lettre à la supérieure de la congrégation à l’occasion du 100e anniversaire de sa fondatrice en 1976 :

Votre Mère Fondatrice est très proche de moi spirituellement. Tant par son travail de prise en charge des aveugles, imprégné de la miséricorde sacrificielle du Christ, que par une approche profondément chrétienne de la souffrance humaine.

Ils ont rejoint le cortège des saints en 2020 :
Tags:
aveuglesL'école des saints
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
6
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement