Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 janvier |
Sainte Angèle Merici
home iconArt & Voyages
line break icon

L’église du Carla Bayle, un lieu de beauté et d’unité

L’église du Carla Bayle

© Isabelle du Ché

La Jérusalem céleste

Isabelle du Ché - Publié le 03/01/21

En plein de cœur de l’Ariège, le village du Carla Bayle, protégé par d’épais remparts, est un haut lieu des arts. Son église a bénéficié du talent des artistes présents sur cette ancienne place forte du Moyen Âge. À l’image des façades colorées des maisons, l’église s’est dernièrement parée de fresques éclatantes. Découverte.

L’Annonciation, la Jérusalem céleste, la Création avec Adam et Eve, telles sont les trois dernières réalisations qui ont paré l’église du Carla Bayle cette année. Ces fresques perpétuent une longue tradition. En effet, pas moins de 23 artistes, croyants ou non, ont offert leurs œuvres depuis six ans. Un chemin de croix a d’abord été réalisé par quatorze artistes. Pour Mgr Eychenne, l’évêque du lieu passionné d’art, « travailler à un projet de fédération d’artistes très différents, tant par leur culture que par leur tempérament autour d’un projet commun a procuré un lien de communion ».

L’église du Carla Bayle
© Isabelle du Ché
L'Annonciation

Paroissienne engagée, Michèle Martinez a œuvré à la réouverture et à la restauration de cette église. Elle insiste sur le fait que cet édifice n’est pas une salle d’exposition, mais « une église qui vit, un lieu sacré où l’on prie, où l’on célèbre les sacrements ». De fait, la présence eucharistique y a été rétablie en 2014. « Les artistes, en oeuvrant dans cette église, sont portés par quelque chose de plus grand qu’eux », s’enthousiasme l’active mécène. « Ils concèdent que leur travail est d’une autre nature qu’ailleurs car ce lieu les aide dans leur recherche de spiritualité » confirme Monseigneur Eychenne.

Dans le chœur, sur un puissant fond bleu outremer, des maisons aux coupoles parées à la feuille d’or représentent la Jérusalem céleste, « là où nous allons tous, à la fin des temps », explique son créateur Tristan Râ. Ayant longtemps séjourné en Ouzbékistan, ce peintre orientaliste s’est inspiré de ses bulbes raffinés et de ses couleurs vives. Toutes de guingois, « ces maisons semblent sortir du tohu bohu pour parvenir à ce lieu — Jérusalem — où la paix se reconstruit », analyse l’évêque. Les trois religions y sont représentées, invitant à comprendre Jérusalem comme « un lieu de contrastes et de défis ».

L’église du Carla Bayle
© Isabelle du Ché
Adam et Eve.

Adam et Eve se font face, au-dessus de la porte de cette église du XVIIe siècle. Shaka, célèbre artiste du street art, a imaginé les personnages de façon très dynamique. Dans la chapelle du Saint-Sacrement, l’ange Gabriel et la Vierge Marie se font face. Le premier, au visage lumineux et doux est agenouillé ; la seconde paraît surprise, tournant sa tête vers l’arrière, en direction de l’archange. « Des tonalités à la Giotto » colorent cette Annonciation, réalisée par Clermonde Oulmont.


fresque de Amaury Dubois

Lire aussi :
Du street art dans une église ? Découvrez cette fresque monumentale

Que l’on compose ou que l’on contemple ces œuvres, chacun a une vocation d’artiste-créateur. Pour Mgr Eychenne, « disciples-missionnaires, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, et donc, institués aussi, en quelque sorte, co-créateurs, nous sommes appelés à préserver la beauté de la Création et à prolonger cette harmonie dans les espaces que nous aménageons ». Dans cette petite église au clocher-mur, caractéristique du style toulousain, se joue ainsi un mystère de beauté et d’unité.

Découvrez aussi en images des églises bâties dans des endroits insolites :
Tags:
ArtsÉglise
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
2
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
3
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
4
PRIEST,ROMAN,COLLAR
Agnès Pinard Legry
Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?
5
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
6
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
7
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement