Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saint Vincent de Paul
home iconActualités
line break icon

L’Argentine légalise l’avortement

ABORTION ARGENTINA

EITAN ABRAMOVICH I AFP

Manifestation sur la place du Congrès, à Buenos Aires, le 3 juin.

Agnès Pinard Legry - Publié le 30/12/20 - Mis à jour le 30/12/20

Les sénateurs argentins ont adopté ce mercredi 30 décembre la loi autorisant l’IVG pendant les quatorze premières semaines de grossesse. Le texte avait déjà été approuvé par les députés le 11 décembre.

Le Congrès argentin a adopté ce mercredi 30 décembre la loi légalisant l’avortement après douze heures de débat et un vote des sénateurs en faveur du texte, a annoncé la présidente du Sénat, Cristina Kirchner. Le texte, déjà approuvé par les députés le 11 décembre, autorise l’interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu’à 14 semaines de grossesse. Il a été adopté avec 38 voix pour, 29 contre et une abstention.

Alors que les députés avaient adopté le texte par 131 voix pour, 117 contre et 6 abstentions, le vote du Sénat, réputé plus conservateur, semblait loin d’être acquis. En 2018, il avait rejeté par sept voix un texte similaire.

Entre 370.000 et 500.000 avortements clandestins

L’IVG était jusqu’à présent possible dans le pays en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. D’après le gouvernement, entre 370.000 et 520.000 avortements clandestins sont pratiqués chaque année dans ce pays de 44 millions d’habitants. En légalisant l’IVG, l’Argentine rejoint ainsi Cuba, l’Uruguay, le Guyana, la ville de Mexico et l’État mexicain d’Oaxaca, seuls à l’autoriser sous ces conditions en Amérique latine.

Lui-même argentin, le pape François s’était exprimé sur Twitter avant le débat mardi soir au Sénat en réaffirmant son opposition à la loi sur l’IVG : « Le Fils de Dieu est né rejeté pour nous dire que toute personne rejetée est enfant de Dieu. Il est venu au monde comme vient au monde un petit enfant, faible et fragile, pour que nous puissions accueillir avec tendresse nos fragilités. »




Lire aussi :
L’avortement, un mode de contraception comme un autre ?

Tags:
ArgentineAvortementvote
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
VILLAGE AFGHANISTAN
Lauriane Vofo Kana
La détermination d’Alì Ehsani pour sauver une famille chrétienne ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement