Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Noël : Darmanin demande aux préfets de renforcer la sécurité des églises

Nicolas Guyonnet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La police sécurise la cathédrale de Valence à la sortie de la messe de la Toussaint. (Illustration)

Domitille Farret d'Astiès - publié le 24/12/20 - mis à jour le 17/11/21

Alors que se préparent les célébrations de Noël, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets de renforcer la protection des lieux de culte les 24 et 25 décembre.

« Merci d’assurer un maximum de mobilisation visible de nos forces de sécurité aux abords immédiats des églises et des temples dans cette période de risque élevé d’attentat ». Tel est le message adressé aux préfets dans un télégramme le 23 décembre par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Alors que le plan vigipirate est toujours à son niveau le plus élevé, après les dernières attaques terroristes qui ont secoué le pays, le ministre souhaite protéger « renforcer significativement » la protection des lieux de cultes lors des célébrations de Noël des 24 et 25 décembre. Si besoin, les forces militaires de Sentinelle « pourront utilement être mobilisées » en renfort des policiers et gendarmes, a précisé le ministre qui n’a pas hésité à évoquer des dispositifs de protection « dissuasifs ». Il a invité les préfets à « identifier les sites plus sensibles, connaître les lieux et horaires des cérémonies et ainsi définir les mesures de protection à mettre en œuvre afin de rassurer les chrétiens ».




Lire aussi :
Face à la pandémie, des messes de Noël célébrées dans des lieux inhabituels (et plus grands)




Lire aussi :
Les fidèles du monde entier face à l’incertitude de la messe de Noël

Tags:
ÉglisegouvernementNoëlsécurité
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement