Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

Saint-Joseph le Bienveillant, une église qui unira bientôt Dieu et l’Homme

saint joseph le bieveillant

Saint-Joseph le Bienveillant comptera 800 places et devrait être livrée en 2021.

Caroline Becker - Publié le 23/12/20

L’église Saint-Joseph le Bienveillant, qui doit sortir de terre à partir de 2021 à Montigny-Voisins-le-Bretonneux (Yvelines), témoigne du dynamisme des communautés catholiques en Île-de-France et prouve que, oui, on construit toujours des églises aujourd’hui.

C’est un projet qui suscite l’enthousiasme depuis presque dix ans et qui verra bientôt le jour. La future église Saint-Joseph le Bienveillant de Montigny-Voisins-le-Bretonneux (Yvelines), qui a obtenu son permis de construire en juin dernier, va voir sa première pierre inaugurée en 2021. Une année propice pour ce projet exceptionnel puisque celle-ci a été consacrée exceptionnellement à saint Joseph par le pape François

Saint-Joseph-le-Bienveillant, témoin d’une foi rayonnante

C’est à la faveur de la création d’un nouveau quartier entre Voisins et Montigny dans les Yvelines que le diocèse a projeté la construction d’une nouvelle église qui disposera de 800 places et d’un centre de vie paroissial pour réunir les enfants du catéchisme, offrir des lieux de formations et d’échanges mais aussi des logements pour les prêtres. Avec 1.300 personnes qui viennent à la messe chaque dimanche et deux églises à la capacité limitée, il était impératif d’offrir aux paroissiens un nouveau lieu de foi au cœur de leur vie. 

Ce beau projet, rare dans le paysage français, révèle le dynamisme de la communauté catholique des Yvelines mais aussi la foi toujours rayonnante qui réside au cœur des villes françaises. Et pour honorer un tel projet, nul question de réaliser un vulgaire pastiche du passé. Le diocèse de Versailles, accompagné par le père Rupnik, directeur du centre Alleti à Rome et le cabinet d’architectes Agape, a ainsi imaginé un édifice religieux où théologie et liturgie sont au cœur du projet. 

On construit un lieu pour élever les âmes

Les architectes Antoine Pélissier et Benoît Andrier, qui ont co-conçu l’église avec le centre Alleti, témoignent de l’extraordinaire aventure de ce chantier qu’ils ont hâte de voir commencer. « Construire une église est le rêve de tout architecte ! C’est un projet rare, beau, une véritable œuvre d’art qui a un sens profond. On construit un lieu pour élever les âmes. C’est très puissant », confient-ils ensemble avec passion. « Personnellement, ce projet m’a fait évoluer spirituellement », confie Antoine Pélissier.

ST JOSEPH BIENVEILLANT
© Agapé Architectes, Centre Aletti et Tuverras
L’autel, lieu où se rencontrent le divin et l’humain, éclairé par la blessure de Jésus en croix d’où vient la lumière divine.

Imaginée toute en courbes, avec quelques hommages aux grandes églises gothiques, cette église, qui fonde ses principes sur une vraie réflexion théologique, s’exprime dans l’architecture par une volonté d’être au service des croyants et de la communauté. Comme une sorte de cheminement de l’Ancien au Nouveau Testament, l’église raconte l’histoire du Salut montrant comment Dieu, fait homme et mort sur la croix, permet à l’humanité d’accéder au Royaume de Dieu. « L’église se veut une ode à la Jérusalem céleste. L’exploit est d’avoir réussi à proposer une architecture très expressive », confient les architectes. 

Visuellement, l’église sera constituée d’un vaste narthex par où seront accueillis les fidèles et qui desservira l’intérieur de l’église mais aussi les espaces d’accueil et de vie. À l’intérieur du sanctuaire, fresques, sculptures, mobiliers liturgiques exprimeront le sacré. Car au-delà du chef-d’œuvre artistique, l’église est celle qui accompagne le fidèle dans sa foi, l’aide à prier et sert d’écrin à la célébration eucharistique, centre de la vie chrétienne. À Saint-Joseph-le-Bienveillant, c’est le respect porté à la liturgie qui a dessiné l’espace et inspiré les artistes qui ont travaillé sur le projet. 

La bienveillance au cœur de l’identité spirituelle de la future paroisse

Le vocable à saint Joseph, choisi par Mgr Eric Aumonier, renferme un véritable programme pastoral fondé sur la bienveillance. « Un art fait de délicatesse et d’attention à l’autre qui conduit à s’impliquer dans une solidarité effective. Saint Joseph encourage les fidèles à faire de la “bienveillance” le cœur de l’identité spirituelle de leur future paroisse », confiait l’évêque à Aleteia

Entièrement financé par l’Église, ce chantier, qui ne bénéficie d’aucune aide publique, mobilise les ressources du diocèse de Versailles et compte aussi sur le soutien des Chantiers du Cardinal. Oeuvre d’église créée en 1931 par le cardinal Jean Verdier, archevêque de Paris, pour développer, rénover et embellir le patrimoine religieux des diocèses d’Île-de-France, les Chantiers du Cardinal ne compte que sur la générosité de ses donateurs. En Île-de-France, dix nouveaux lieux d’Église ont été inaugurés depuis 2014 et 113 sanctuaires ou centres paroissiaux restaurés. Cinq grands projets sont en cours actuellement. Outre Saint-Joseph le Bienveillant, l’église Saint-Jean-XXIII, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) doit sortir de terre dans les prochains mois.

Alors si vous souhaitez soutenir des projets actuellement en cours dans votre diocèse, il ne tient qu’à vous de les découvrir. Quant à Saint-Joseph-le-Bienveillant, dont la construction devrait débuter début 2021, la  première pierre sera très certainement inaugurée en mars, jour de la fête de saint Joseph !

En partenariat avec




Lire aussi :
Comment visiter une église ?

Tags:
chantiers du cardinalÉglisesaint joseph
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement