Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La Vierge invite à ne pas procrastiner, estime le pape François

ANGELUS

ALBERTO PIZZOLI | AFP

I.Media - publié le 20/12/20

"Aujourd’hui, aux portes de Noël, Marie nous invite à ne pas remettre" nos engagements à plus tard, a déclaré le pape François lors de l’Angélus, ce dimanche 20 décembre, depuis la fenêtre du Palais apostolique. À quelques jours de Noël, il a également dénoncé le piège du consumérisme, bien loin de "la mangeoire de Bethléem".

Après l’annonce de l’Ange Gabriel (Lc 1,28.31), la Vierge répond en ces mots : “Que tout se passe pour moi selon ta Parole”. Cette expression indique “une volonté ferme que quelque chose se réalise”, a déclaré le pape François. Elle n’exprime pas “une acceptation faible et soumise”, mais au contraire un désir “fort et vif” de contribuer au projet de Dieu.


FRA ANGELICO

Lire aussi :
Ce que nous enseigne le “Oui” de Marie à l’Ange de l’Annonciation

Par son fiat, Marie « n’est pas passive, mais active », a relevé le pape François. Elle ne se soumet pas à Dieu mais “adhère” à Lui telle une “une amoureuse prête à servir son Seigneur” et ne le fait pas attendre. “Combien de fois notre vie est-elle faite de procrastination (..) !”, a-t-il souligné. Bien souvent, les hommes remettent de nombreuses choses au lendemain, que ce soit la prière ou la charité, a-t-il fait remarquer. “Aujourd’hui, aux portes de Noël, Marie nous invite à ne pas remettre à plus tard, à dire “oui””.

Le consumérisme “n’est pas la mangeoire de Bethléem”

Chaque engagement “coûte” mais il n’est rien au regard du “oui” posé par la Vierge, a mis en lumière le 266e pontife. Il a ainsi relevé le risque que représentait son choix à l’époque : la loi juive prévoyait la lapidation pour les filles-mères.

Le pontife argentin a donc interrogé : quel “oui” pouvons-nous poser en ces temps difficiles ? Au lieu de penser au énième cadeau à offrir à ses amis, l’évêque de Rome a suggéré de “faire quelque chose pour ceux qui ont moins”. À quelques jours de la fête de Noël, il a enfin conseillé de préparer son cœur par la prière à cette fête et mis en garde contre la frénésie du “consumérisme”. “Si la naissance du Christ ne touche pas notre vie”, elle passe en vain. Le consumérisme plonge dans “l’engrenage” de Noël, a souligné le pape François. Il “n’est pas la mangeoire de Bethléem”, a-t-il insisté.




Lire aussi :
Noël officiellement reconnu comme jour férié en Irak

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement