Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : Boko Haram revendique l’enlèvement d’au moins 300 lycéens

boko-haram-cameroun-nigeria-000_1f81ee.jpg

Reinnier KAZE / AFP

Des membres de la Force camerounaise d'intervention rapide patrouillent dans l'extrême nord du pays. (Image d'illustration)

Agnès Pinard Legry - publié le 15/12/20

Le chef du groupe terroriste Boko Haram, Abubakar Shekau, a revendiqué ce mardi l’enlèvement de centaines de lycéens à Katsina, dans le nord-ouest du Nigeria.

“Je suis Abubakar Shekau et nos frères sont derrière l’enlèvement à Katsina”, a affirmé le chef du groupe terroriste Boko Haram dans un message de propagande diffusé ce mardi 15 décembre au sujet de l’enlèvement de centaines de lycéens dans le nord-ouest du Nigeria. Plus de 300 adolescents sont en effet portés disparus depuis l’attaque de leur lycée dans l’État de Katsina situé pourtant à des centaines de kilomètres du territoire de Boko Haram, qui opère habituellement dans le nord-est du pays, autour du lac Tchad.

Cet enlèvement, dont la revendication est d’après certains observateurs à prendre avec prudence, n’est pas sans rappeler celui, en 2014, des 276 lycéennes à Chibok. Un enlèvement qui avait suscité une vague d’indignation mondiale avec le slogan “Bring back our girls” (Ramenez nos filles).

36.000 personnes tuées

Depuis le début du conflit, plus de 36.000 personnes ont perdu la vie, dont environ la moitié étaient des civils. Ces derniers continuent de payer le prix ultime d’une crise dont ils ne sont ni responsables, ni demandeurs. Quelque 30 millions de personnes ont par ailleurs été déplacées depuis le début de l’offensive djihadiste, en 2009. Dans une lettre envoyée en août 2020 à l’épiscopat nigérian, le président de la conférence des évêques européens (Comece), le cardinal Hollerich, a avancé que quelque 6.000 chrétiens ont été tués au Nigeria depuis 2015, « principalement par Boko Haram et par les bergers militants Foulanis qui ont commis des attaques terroristes à l’encontre des agriculteurs chrétiens ».


djihadiste nigeria

Lire aussi :
Au Nigeria, des massacres presque quotidiens

Depuis que les violentes attaques du groupe islamiste Boko Haram ont commencé à déborder au-delà de la frontière nord-est du Nigeria en 2014, le Cameroun, le Tchad et le Niger ont été entraînés dans ce qui est devenu un conflit régional dévastateur. Pour les Nations unies, « cette crise humanitaire demeure l’une des plus graves au monde, avec 7,1 millions de personnes ayant besoin d’une aide vitale et 1,8 million de personnes déracinées ».

Tags:
Chrétiens au NigeriaGuerreTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement