Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pour sa fête, la plus haute statue de France de Marie sera illuminée

Vierge de Miribel

© loflo69 - shutterstock

Vierge de Miribel.

Bérengère Dommaigné - publié le 07/12/20

Presque aussi haute que le Christ de Rio, la Vierge de Miribel, dans l’Ain, culmine à 32,6 m de hauteur. Cette année, la plus haute statue religieuse de France sera exceptionnellement illuminée pour que les habitants puissent profiter de sa protection et redécouvrir son exceptionnel message.

Notre Dame du Sacré-Cœur, monumentale Vierge à l’Enfant, située dans le hameau du Mas Rillier, sur la commune de Miribel (Ain) est la statue religieuse la plus haute de France et d’Europe. Du haut de son 32,6 mètres, elle domine ainsi le Christ Roi des Houches (25 mètres) et la Vierge du Puy-en-Velay (16 mètres). Placée sur un socle de trois mètres de haut, elle arrive même quasiment au 38 mètres du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

Patrimoine exceptionnel d’une époque et d’un message, la Madone a été classée monument historique en mars 2020. Mais c’est surtout pour donner un peu d’espoir et de joie aux habitants que la mairie a décidé cette année, pour la première fois, de la couvrir de jeux de lumières en ce 8 décembre. Pas de processions des enfants dans la ville ni d’animations commerçantes ? Qu’à cela ne tienne, c’est une toute nouvelle mise en scène tournée vers cette monumentale Vierge qui éclairera les habitants et ceux des sept départements qu’elle domine alentour. Le carillon de 50 cloches qui lui fait face sera également de la fête et fera résonner ses nombreuses tonalités.

Vierge de Miribel
© Ptigrimpeur, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons
Vierge de Miribel

Espérance des Désespérés

L’histoire de cette statue commence dans les années 1930, quand le père Thomas, un oratorien, devient curé de la paroisse. Atteint de la tuberculose, il se recommande à la Vierge Marie, et une fois guéri, il promet de la remercier dignement. L’évêque du diocèse de Belley, Mgr Béguin confirme ce souhait et confie l’érection de cette statue au sculpteur Georges Serraz qui vient alors d’achever le Christ Roi aux Houches. Près de 12.000 personnes sont présentes à la pose de la première pierre en 1938, et la statue faite en béton armé sera inaugurée en 1941.

Prouesse technique et monumentale, elle peut être visitée de l’intérieur, grâce à un escalier de 152 marches qui conduit jusqu’à la couronne de Marie. Elle offre ainsi un panorama exceptionnel sur les plaines de l’Ain. Jusque dans les années 1970, nombreux étaient les pèlerinages et dévotions, mais ils se sont peu à peu espacés, d’autant que “la Madone”, comme on l’appelle ici, a été cédée à la commune en 1977. Sa nouvelle mise en lumière à l’occasion de ce 8 décembre 2020 n’en est que plus belle, elle que l’on nomme aussi “Espérance des Désespérés”.




Lire aussi :
« S’il te plaît Marie » : Mgr Aupetit invite aussi à illuminer Paris le 8 décembre

Tags:
immaculée conceptionVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement